|  | 

Dossier

Dossier : Caméra Dôme ou version tube – Comment choisir ? Quelles différences ?

Dossier : Caméra Dôme contre caméra Tube – Comparaison des différentes solutions de vidéosurveillance

L’offre en matière de vidéosurveillance est extrêmement fournie, mais avant de rentrer dans les détails techniques, la première question qui se pose très souvent est évidente : comment choisir entre un dôme ou une caméra standard à tube ou en caisson ? Avant toute chose, il est bon de savoir que les différences matérielles entre ces deux types caméras de vidéosurveillance sont relativement minimes. Les technologies utilisées et les composants intégrés lors de leur processus de fabrication sont identiques, seul quelques détails diffèrent. Tel est le sujet que nous allons donc aborder dans ce dossier. L’emplacement de votre caméra est le point qui fera le plus pencher la balance pour le choix de votre système de vidéosurveillance. En effet, les caméras de type dôme sont fréquemment installées, sur mat ou dans l’angle d’une façade. Très souvent, leur fonctionnalité 360° PTZ offrent une grande flexibilité et rend le montage sur mat extrêmement avantageux d’un point de vue pratique et financier. Leur déploiement sur un parking d’entreprise permet de programmer des rondes autonomes, évitant ainsi l’usage de plusieurs caméras. Grâce à leur visuel 360°, les dômes permettant de réduire le nombre de caméras à installer. Hikvision & Dahua sont les leaders en matière de dômes. Avantage sans grandes hésitations, le dôme l’emporte !

Caméra dôme vs caméra traditionnelle : des performances quasiment identiques

Le champ de vision et les performances purement techniques seront le deuxième argument qui orientera votre choix vers une vidéosurveillance de type dôme ou sa cousine, en version traditionnelle… Les caméras tube on l’avantage de couvrir de grande distance grâce à la qualité de leur objectif. En effet, celui-ci offre des capacités nettement plus élevées en termes de performance, et peut être interchangé, comparé au dôme qui possède un objectif limité en dimensions et qui malheureusement ne peut pas être changé. La tendance vient à s’équilibrer au fil des années. Grâce à la miniaturisation des éléments qui composent une caméra, de plus en plus de dômes se permettent d’offrir des portées similaires aux caméras dites « Bullets ». Concernant les performances d’affichage, la vision infrarouge dite nocturne, et la qualité des capteurs utilisés chez l’une comme chez l’autre apporteront des performances quasiment identiques. Avantage : caméra tube pour les longues distances.

Les caméras IP ou Analogique de type dôme s’imposent face aux caméras traditionnelles

L’installation peut être également un des facteurs rentrants en compte pour le choix final de votre caméra. Les caméras tube, sont plus flexibles et ré-orientables à souhait du fait de leur embase articulée. Rapidement, vous pouvez l’orienter pour modifier le champ de vision sans démontage de celle-ci. Les dômes, eux, nécessitent bien souvent un démontage pour procéder à leur ajustement. Le dôme dans sa version PTZ 360°, prend dans cette version encore une fois rapidement l’avantage en termes d’installation, compte tenu de sa prestation assurant un visuel sur une couverture à 360°. Avantage : sans hésitation, le dôme l’emporte.

Lorsque la discrétion rentre dans les critères d’achat principaux, le dôme remplit haut la main son contrat. Grâce à sa bulle teintée, les individus se sentent perturbés par l’absence de visuel sur l’objectif indiquant l’orientation de la caméra. Les caméras tube ou en caisson, elles sont tout simplement le contraire des dômes… Elles jouent sur le côté dissuasif et apportent un sentiment de sécurité plus élevée. En 2014 et après bons nombres d’années de présence sur le marché de la vidéosurveillance, les caméras traditionnelles sont encore très utilisées dans les applications professionnelles ou urbaines. D’un point de vue esthétique, le dôme offre un aspect visuel nettement plus chaleureux de part de l’absence de câblage visible, mais également par sa forme rondouillarde entièrement plastifiée, bien moins « rigide » qu’une caméra en caisson. Les caméras traditionnelles ont très souvent un câblage apparent qui peut être mis en valeur ou non par un installateur ! Avantage : dôme, pour sa discrétion et sa modernité esthétique.

Caméra dôme : meilleure à tous points de vue !

Point de vue résistance dans le temps, le dôme offre un meilleur vieillissement face aux agressions quotidiennes. Le vandalisme est une des grandes préoccupations des lieux équipés de caméras de vidéosurveillance, ainsi, les caméras traditionnelles pèchent du fait de leur fixation sur une façade, un mur ou autre, les rendant vulnérables aux agressions. Leur champ de vision peut être entièrement changé par déplacement de celle-ci. À son grand avantage, le dôme, lui, exige son démontage pour être réorienté. Dans les applications de vidéosurveillance urbaine, le dôme remporte 100 % des suffrages. Il offre une résistance au vandalisme des plus élevées, et comme cité plus haut, permet du fait de l’absence de visuel sur son objectif, d’offrir une petite part de mystère qui fait depuis plusieurs années, très souvent son charme auprès des installateurs et des clients.

camera-dome-ou-camera-tube-laquelle-choisir
REDACTION :

1 Comment

  1. Hightech

    Les caméras en dôme ont aussi l’avantage d’avoir un meilleur angle de prise de vue, puisqu’elles sont parfois rotatives et peuvent capter l’image à 360° !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas visible à la publication. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Nom *

Email *

Site internet

Commentaires récents

  • Bonjour Marc, Merci pour votre retour, c’est gentil et toujours appréciable ! Pour répondre à vos questions concernant le brouillage, je vous invite à faire un petit tour sur cet article : <a href="https://www.ass-security.fr/blog/etude-des-alarmes-sans-fil-brouillage-vulnerabilite-perturbation-433-ou-868-mhz/">Brouillage & Vulnérabilité des systèmes d’alarme</a> En cas de coupure courant, les systèmes d’alarme dignes de ce nom tiennent environ 24-48heures sur leurs propres batteries. Concernant le brouillage, n’hésitez pas à lire l’article, justement j’en parle. Il est possible toutefois de passer par des réseaux hors GSM de type LoRa ou Sigfox ce qui fera l’objet prochain d’un dossier consacré à ce type de technologie (les réseaux de transmission LPWAN). Encore merci pour votre commentaire ! Axel

    by Axel Dossier : Comparatif des alarmes maison sans fil certifiées - Quelle alarme sans fil choisir ?

  • Bonjour, Votre article est long et détaillé et pour ce travail de vulgarisation un grand merci :-) Pour moi néanmoins ce la soulève beaucoup d'autres question. Vous semblez favorisez la gamme powermaster de visonic qui présente apparemment d'excellentes caractéristiques. Pour tant celle-ci reste monofréquence et donc facilement brouillable,en quoi cette centrale semble plus sécurisée qu'une autre ? En effet j'imagine qu'une coupure de courant doublée d'un brouillage adéquat va rendre la centrale complètement inopérante. En fait à ce stade je m'étonne du peu d'inventivité des fabriquant d'alarme ...et notamment des centrales à changer de fréquence et/ou a prévoir de base un répéteur GSM éloigné de l'habitation. Un autre point elle ne possède pas de clavier déporté ce qui rends la centrale facilement identifiable et donc neutralisable rapidement. Merci d'avance pour vos précisions.

    by Marcvivi Dossier : Comparatif des alarmes maison sans fil certifiées - Quelle alarme sans fil choisir ?