|  | 

Dossier

Dossier : Caméra Dôme ou version tube – Comment choisir ? Quelles différences ?

Dossier : Caméra Dôme contre caméra Tube – Comparaison des différentes solutions de vidéosurveillance

L’offre en matière de vidéosurveillance est extrêmement fournie, mais avant de rentrer dans les détails techniques, la première question qui se pose très souvent est évidente : comment choisir entre une caméra dôme ou une caméra standard à tube ou en caisson. Avant toute chose, il est bon de savoir que les oppositions matérielles entre ces deux types de caméras de vidéosurveillance sont relativement minimes, hormis les caméras caissons qui se destinent à des secteurs spécifiques tels l’industrie, la surveillance urbaine, portuaire, atmosphère explosive ou carcérale. Les technologies utilisées et les composants intégrés lors des processus de fabrication des caméras dômes ou de type « Bullet » sont identiques, à quelques détails près… L’emplacement des caméras de vidéosurveillance associé à des critères cosmétiques seront les points qui feront pencher la balance vers une solution de type dôme ou à base de caméras de surveillance tube dites « Bullet » .

Les caméras de vidéosurveillance de type « dôme » apportent une certaine flexibilité d’installation avec des possibilités multiples d’intégration allant du classique mat que l’on retrouve en vidéosurveillance urbaine en passant par un déploiement dans l’angle d’une pièce, d’un bâtiment ou encore intégrée aux faux plafonds dans des bureaux ou en habitation. Les caméras dômes permettent également d’apporter pour certains modèles, des fonctionnalités avancées de type « PTZ » pour Pan Tilt Zoom permettant un visuel à 360 ° avec de puissantes fonctions de zoom pilotable en locale, à distance ou de manière automatisée à travers des cycles entièrement programmables. Les caméras dômes peuvent également apporter une vue fixe à 360 ° grâce à la technologie dite « Fisheye », le fameux œil de poisson. Les caméras de type dôme apportent une grande souplesse d’installation et permettent de s’intégrer avec plus d’aisance que des caméras traditionnelles de type tube, se montrant nettement plus encombrantes. Elles apportent une certaine discrétion, plébiscitées des applications résidentielles, tout en se montrant particulièrement performantes avec des fonctionnalités avancées de zoom, d’éclairage infrarouge longue portée ainsi que de réglages entièrement numérique. Dans cet article réédité pour l’occasion en 2019, nous allons découvrir les différents types de caméras du marché et comprendre les différences fondamentales qui opposent les caméras de type dômes, aux traditionnelles caméras tubes, communément appelées « caméras Bullet ».

Caméra Dôme ou version tube – Comment choisir ? Découverte des différents types de modèles de caméras du marché

En matière de performances comme nous l’avons vu précédemment, les caméras de type dôme ou à tube se partagent bien souvent les mêmes composants matériels. La réduction des coûts encourage l’utilisation de pièces commune tout comme dans de nombreux secteurs de l’industrie. Les caméras de type dômes ou tube partagent ainsi très souvent les mêmes capteurs vidéos et souvent les même systèmes d’éclairage infrarouge et autres composants additionnels. Seule les dimensions diffèrent. Si l’on remonte quelques années en arrière, les caméras tube offraient bien souvent une meilleure couverture grâce à leurs objectifs apportant des performances intrinsèquement supérieures. De nos jours, cette généralité n’est plus légion grâce en partie à la miniaturisation des composants. Aujourd’hui, bon nombre de caméras de vidéosurveillance de type dôme ou tube possèdent des objectifs motorisés allant de 3,5 mm à parfois 35 mm avec des capacités d’éclairage infrarouge apportant des portées de nuit jusqu’à jusqu’à 100 mètres ! Des performances qui semblent régis par la fameuse Loi de Moore…

Autant dire, la réécriture en 2019 de cet article initié en 2014 devenait obligatoire en raison des progrès effectués par les fabricants en moins de 5 ans… Subsistent toutefois quelques exceptions, particulièrement dans les caméras de type entrée de gamme ou l’on peut apercevoir des différences flagrantes entre certains dômes et caméras tube du même fabricant, dans une fourchette de prix similaire. Des fabricants utilisant souvent des technologies dépassées voir obsolètes. En 2014, lors de la rédaction de cet article, nous expliquions que la disparité qui opposait les caméras dômes aux caméras traditionnelles finirait par s’équilibrer au fil des années. Chose faite à ce jour, en partie grâce à la miniaturisation des éléments qui composent les caméras associées à la réduction massive des coûts. De nos jours, plus grand-chose n’oppose les dômes aux caméras tubes qui offrent des capacités technologiques similaires. Idem pour l’illumination infrarouge nocturne et des capteurs vidéos se retrouvant aussi bien sur un dôme comme sur une caméra de type tube. Les fabricants, géants du secteur de la vidéosurveillance tel DahuaHikvision proposent à leur catalogue produit des caméras tubes ou dômes ayant des portées strictement identiques. L’avantage des caméras tube pour les longues distances n’est à ce jour plus recevable, sauf exception.

Caméra Dôme ou version tube – Comment choisir ? Découverte des caméras de type dôme à objectifs fixe ou motorisé

L’offre des fabricants en matière de dôme de vidéosurveillance est tout bonnement sans limites. Aujourd’hui, il est possible de trouver des dômes à objectif fixe en haute résolution pour un budget plus que raisonnable n’excédant pas quelques centaines d’euros. La pléthore de produit, la réduction massive des coûts en matière d’électronique associé à une politique agressive de certains acteurs du marché ont grandement participé à la réduction des tarifs. Les caméras de type dômes restent majoritairement les plus diffusées sur la toile avec des dizaines voire centaines de marques se partageant ce marché en plein essor (2019). De nombreuses marques blanche « rebadgent » à leurs effigies des caméras sortant bien souvent d’une unique chaîne de production très souvent située à Shenzhen. Les caméras dômes commencent à des résolutions d’environ 1,3 millions de pixels en entrée de gamme et peuvent tutoyer allègrement des définitions inconnues il y’a encore 4 ans, telle l’Ultra HD 8K.

La plupart des produits du marché possèdent un éclairage infrarouge offrant des performances de nuit de l’ordre de 20-30 mètres tutoyant les 100 mètres pour les meilleurs d’entre eux. Les objectifs motorisés seront à privilégier pour leur simplicité de réglage depuis l’interface intégrée à la caméra et/ou depuis son Smartphone à titre d’exemple. Choisir une caméra dôme bénéficiant d’un indice d’étanchéité IP66/67 permet un déploiement de celle-ci en extérieur sans inquiétude de son destin en cas de fortes pluies ! La plupart des caméras professionnelles sont majoritairement destinées à des environnements intérieur & extérieur sans distinction. Elles bénéficient toutes, quasi sans exception d’un indice d’étanchéité IP66/67 dès lors que l’on se dirige vers des gammes professionnellessemi-professionnelles. Lorsque la discrétion rentre dans les critères d’achat principaux, le dôme remplit haut la main son contrat. Les caméras dômes utilisant une verrière teintée peuvent déstabiliser quelque peu les individus malintentionnés par l’absence de visuel sur l’objectif, indiquant l’orientation de la caméra. Un petit détail qui prend tout son sens dans des applications commerciales.

Caméra Dôme ou version tube – Comment choisir ? Découverte des caméras de type dômes PTZ – Pan Tilt Zoom à 360°

Les caméras de type dôme PTZ à 360° sont idéalement déployées en industrie dans le domaine agricole et plus rarement, en environnement résidentiel. Leurs dimensions généreuses restent la plupart du temps inadaptées à la surveillance des habitations. Toutefois, la miniaturisation a fait apparaitre sur le marché des solutions de dôme PTZ de petites tailles, très souvent adaptés à des environnements intérieurs habitables. Dahua, Hikvision ou encore Foscam proposent à leur catalogue produit ce type de dôme, qui se montre idéal pour une levée de doute vidéo à distance depuis son Smartphone. Les caméras de type PTZ sont régulièrement déployées sur mat ou en angle permettant de profiter pleinement d’une large couverture.

Les caméras de type « dômes PTZ » offrent de nombreux avantages d’un point de vue pratique et financier, en remplacant allègrement plusieurs caméras. L’arrivée de la haute & très haute définition a permis à ce jour de profiter pleinement de fonctionnalités de zoom avancés allant jusqu’à 120 mètres. Les dômes PTZ sont capables d’effectuer des cycles de rondes de manières autonomes, de détecter une cible, de la suivre et bien plus encore. Couplé à un zeste d’intelligence (vidéosurveillance analytique), la vidéosurveillance s’adonne à de nouveaux horizons jusqu’à la totalement méconnu. Véritables alliés dans le commerce, les dômes PTZ offrent des performances de premier choix, mais restent malheureusement « bridés » par leurs forts encombrements rendant difficile leurs déploiements en environnement résidentiel. Largement plébiscité pour la surveillance agricole, de vastes étendus, parkings de supermarché ou encore les milieux aéroportuaires, les dômes PTZ restent des outils formidables a la condition sin qua none de faire impasse à leurs côtés « bodybuildés » empêchant cruellement leurs déploiements en milieux résidentiels.

Caméra Dôme ou version tube – Comment choisir ? Découverte des caméras de type Fisheyes offrant un visuel fixe à 360°

Les caméras de type Fisheyes également appelées « œil de poisson » permettent d’apporter une couverture sur 180 ou 360° de manière fixe. Une technologie particulièrement appréciée des commerces, bars-tabacs, casinos, salons de coiffure, pour cette vue très généraliste réduisant drastiquement la nécessité d’ajout de caméras supplémentaires. Ce type de caméras aux format « dôme » se montrent adaptées aux environnements intérieurs. Discrètes, les caméras Fisheyes s’intègrent aisément dans un faux plafond en raison de leurs dimensions soutenues.

Discrètes et élégantes, les caméras « Fisheyes » apportent un flux vidéo « brut » projetant des images convexes dont les bords sont arrondis de manière prononcée. Heureusement, l’image est automatiquement rectifiée par un processus appelé « Dewarping » permettant de recorriger en temps réel l’image et d’apporter une projection « rectilinéaire » à l’utilisateur, soit une vue totalement conventionnelle à 360°. Les caméras hémisphériques nécessitent toutefois une certaine hauteur de plafond pour pouvoir profiter pleinement d’une vue généraliste, à défaut des caméras dôme ou de type traditionnelles offrant bien plus de flexibilité à ce sujet avec un niveau de détail superieur. Pour conclure, les caméras dômes 360° communément appelées « Fisheyes » restent assez spécifiques et ne peuvent répondre à ce jour à toutes les applications.

Caméra Dôme ou version tube – Comment choisir ? Découverte des caméras de type tube traditionnelles – Bullet

Les caméras tubes, communément appelées « cameras Bullet » ne sont pas déclinées dans autant de variantes que leurs homologues de type dômes. En effet, point de visuel à 360°, de fonctionnalités avancées de PTZ ou autre. De dimensions soutenues, les caméras Bullet s’adonnent avec joie à un déploiement en extérieur pour la protection des PME, des commerces et même dans le domaine de l’habitation. Le déploiement en intérieure d’une caméra Bullet est certes possible, mais reste plutôt destinée à l’industrie, les grandes surfaces, bureaux, entrepôts ou autre. Malgré leurs formats de plus en plus miniaturisé, l’installation d’une solution de vidéosurveillance basée sur des caméras tube en environnement résidentiel est tout bonnement impossible (d’un point de vue moral !) hormis en extérieure. Ceux qui y ont pensé méritent immédiatement d’être blâmés (!).

L’excroissance typique des caméras Bullet dénature immédiatement n’importe qu’elle intérieure en environnement résidentiel, malgré leur format « mini » pour certaines. Les dômes s’adonnent à merveille à ce genre d’exercice en offrant une intégration bien plus agréable pour nos rétines. En tant qu’installateur d’alarme & de vidéosurveillance, régulièrement nous installons des caméras tube en entreprises et profitons pleinement de leurs fortes capacités de zoom associées à leurs aspects dissuasifs. Les caméras tube sont réorientables à souhait du fait de leur embase articulée. Rapidement, vous pouvez l’orienter pour modifier le champ de vision sans démontage de celle-ci. Les caméras traditionnelles de type tube peuvent être déclinées en version thermique, gagnant quelque peu en embonpoint lors de cet échange, tout en restant bien évidemment nettement moins imposantes que des caméras en caissons. Les caméras version tube existent dans de nombreuses tailles et peuvent également être proposer en format cylindrique ou rectangulaire pour des critères cosmétiques principalement.

Caméra Dôme ou version tube – Comment choisir ? Découverte des caméras en caissons pour des applications critiques

Particulièrement imposantes & dissuasives, les caméras dites « en caissons » n’ont plus autant la cote qu’auparavant et restent marginalement encore utilisées en industrie, dans le domaine carcéral, en environnements ATEX, salins ou autres applications nécessitant des exigences particulières. Les caméras caissons ont des avantages non des moindres faces aux classiques caméras tube et/ou dôme. Les caméras en caissons permettent de bénéficier d’un niveau de robustesse difficilement atteignable avec des caméras conventionnelles (dômes ou Bullet) tout en offrant des fonctionnalités additionnelles introuvables sur des caméras standards.

Les caméras dites « en caissons » offrent aussi la possibilité d’ajout de bloc d’éclairage infrarouge, permettent de bénéficier d’un équipement de réchauffage/dégivrage complet idéal pour des applications dont les températures sont souvent négatives, de bénéficier d’une certification anti-déflagration ATEX ou encore, être dotées d’un système d’essuie-glace appréciable en industrie ou en environnement portuaire. Les caissons sont livrés nus et offrent une très grande liberté dans le choix du modèle de caméra à intégrer. Les caméras caissons restent encore visibles en vidéosurveillance urbaine, en industrie, dans le domaine portuaire ou carcéral, mais ne sont que très rarement déployés pour des installations dans des environnements PME/PMI commerces ou habitations. L’intérêt s’en trouve grandement limitée là ou dix ans en arrière, elles se retrouvaient installées pour la protection de nombreuses habitations/résidences de luxe. Une époque révolue en somme !

Caméra Dôme ou version tube – Comment choisir ? Caméra dôme : une intégration aisée en environnement résidentielle

Comme nous l’avons vu tout au long de cet article, l’intégration en environnement résidentiel d’une solution composée de caméras de type dôme prend tout son sens, opposée à des caméras traditionnelles de type tube. Les caméras de type tube restent privilégiées en environnement extérieur pour leurs côtés dissuasifs, là où les caméras dômes misent plus sur attraits cosmétiques/discrétion offrant une plus grande polyvalence en environnement résidentielle. En intérieur, l’utilisation de caméras dômes et/ou caméras dômes de type Fisheyes prendra tout son sens. Les fabricants proposent à ce jour des modèles extra plats entièrement encastrables à un format similaire aux traditionnels spots d’éclairage.

Une intégration quasi parfaite qui nécessite toutefois un accès pour le passage d’un câble réseau, en POE par exemple. Les caméras de type dômes peuvent également être déployées en extérieur pour une surveillance des plus discrète. Dans ce cas, on privilégiera bien évidemment une conception bénéficiant d’un indice de protection IP66/67 afin de profiter pleinement d’une étanchéité la rendant immunisées aux conditions météorologiques défavorables. L’éclairage infrarouge sera également une variable à prendre en considération en choisissant une distance d’illumination suffisante permettant de couvrir entièrement les lieux même dans la pénombre la plus totale.

Caméra Dôme ou version tube – Comment choisir ? Conclusion, caméras dôme meilleures à tous points de vue !

De nos jours, les caméras de type dômes bénéficient d’une miniaturisation poussée à l’extrême avec pour certaines, un diamètre n’excédant pas 8 centimètres. La miniaturisation associée aux performances électroniques de premier choix permet de bénéficier de produits particulièrement performants, relativement discrets, tout en étant adaptés à des applications résidentielles. Pour la protection des maisons, les caméras tube sont moins plébiscités du fait de leurs dimensions plus généreuses et leurs côté parfois trop militaire. Toutefois, selon les applications il sera possible de procéder à l’installation en extérieure de caméras tube et de privilégier l’installation de caméras dôme pour une surveillance en intérieure. D’un point de vue praticité, il est à souligner que les dômes (hormis les dômes PTZ) nécessitent un démontage partiel pour procéder à leurs ajustements. A contrario, les dômes de type PTZ s’ajustent en toute simplicité et en temps réel via une interface dédiée et/ou un pupitre de commande. Les caméras tube ou en caisson, sont tout simplement à l’opposées des caméras dômes… Elles jouent sur le côté dissuasif et apportent un sentiment de sécurité plus élevée d’un point de vue psychologique. En 2014 et après bons nombres d’années de présence sur le marché de la vidéosurveillance, les caméras traditionnelles restent encore très utilisées dans des applications professionnelles ou urbaines. D’un point de vue esthétique, le dôme offre un aspect visuel nettement plus chaleureux de part l’absence de câblage visible (en opposition aux caméras caisson), une intégration sans faille mais également par sa forme rondouillarde entièrement plastifiée et/ou en aluminium, bien moins austère qu’une caméra en caisson manquant cruellement de charme…

Les caméras traditionnelles en caisson ont très souvent un câblage apparent qui peut être mis en valeur ou non par un installateur ! Point de vue résistance dans le temps, le dôme offre un meilleur vieillissement face aux agressions quotidiennes grâce en partie à sa conception ronde moins sensible aux intempéries. D’un point de vue résistance à des actes de vandalismes, les caméras de type dôme bénéficient de quelques avantages en oppositions aux caméras tubes. Les caméras traditionnelles pèchent du fait de leur fixation sur une façade, un mur ou autre, les rendant souvent vulnérables aux agressions. Leurs champs de vision peut être entièrement changés par déplacement de celles-ci de manière volontaire ou non. À son grand avantage, le dôme, lui, exige son démontage pour être réorienté. Dans les applications de vidéosurveillance urbaine, le dôme remporte 100 % des suffrages. Il offre une résistance au vandalisme des plus élevés, et comme cité plus haut, permet du fait de l’absence de visuel sur son objectif, d’offrir une petite part de mystère qui fait depuis plusieurs années, très souvent son charme auprès des installateurs et des clients. Des indices de protection de type IK10 permettent de garantir une certaine solidité lié intrinsèquement à la conception du produit. Pour conclure, il va de soi que face aux nombreux avantages qui opposent les caméras tubes aux caméras de type dômes, sans hésitation, le dôme l’emporte de manière formelle.

camera-dome-ou-camera-tube-laquelle-choisir
REDACTION :

2 Comments

  1. Hightech

    Les caméras en dôme ont aussi l’avantage d’avoir un meilleur angle de prise de vue, puisqu’elles sont parfois rotatives et peuvent capter l’image à 360° !

  2. ATANIDJE Aude

    Pourriez-vous me proposer des caméras de surveillance dôme et bullet professionnel en marque Hikvision ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas visible à la publication. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Nom *

Email *

Site internet

Commentaires récents

  • bonjour j'ai une alarme paradox 6250 je souhaite rajouter une télécommande quelle est la marche à suivre svp? merci par avance pour votre aide a g

    by alain ganie Test : Alarme sans fil Paradox Magellan MG6250 certifiée <br> « EN 50131 »

  • Pourriez-vous me proposer des caméras de surveillance dôme et bullet professionnel en marque Hikvision ?

    by ATANIDJE Aude Dossier : Caméra Dôme ou version tube - Comment choisir ? Quelles différences ?