|  |  | 

Dossier News

Amazon sur le marché de la sécurité domestique à 10$ par mois – Quid de l’avenir de notre métier ?

Quand Amazon s’empare du marché de la sécurité domestique aux USA Télésurveillance à 10$ Comment en sommes-nous arrivés là ? : Banques, Assurances etc. QUID de l’avenir de notre métier ?

La popularité croissante des appareils connectés et principalement celui du marché de la sécurité résidentielle ne cesse de croître d’année en année. Une croissance quasi-indécente si l’on se réfère aux chiffres publiés annuellement ou par une simple consultation des tendances « Google Trends » dressant un tableau des recherches des internautes. Le marché de la maison connectée & de la sécurité domestique se sont totalement démocratisés au point de devenir un secteur particulièrement florissant ou de nombreux acteurs de toute taille se partagent le marché. Cette tendance nuit-elle à la qualité des produits ? C’est une évidence… Le ratio prix/qualité est une tangente que personne ne pourra contredire. Toutefois, cet article restera focalisé de manière objective sur l’avenir un brin pessimiste qui semble se dessiner. La puissance des géants aura elle raison des « traditionnels » installateurs d’alarme ?

Le 27 février 2018, Reuters Tech News annonce sur son compte Twitter, l’acquisition pour 1 MD de l’entreprise Ring spécialisée en vidéosurveillance & sonnette connectée par le géant américain Amazon, quelques mois après son rachat de l’entreprise Blink. Amazon, Google et autres géants du commerce s’adonnent régulièrement à de nombreuses acquisitions d’entreprises d’objets connectés ou spécialisées en sécurité domestique. Des services comme Amazon Cloud Cam, ou encore Amazone Key attestent l’envie de ces mastodontes du web de s’imposer sur le marché de la sécurité résidentielle. Bon nombre d’installateur, distributeur ou fabricant avec qui j’ai pu discuter tendent tous à revenir à une seule et unique conclusion. La puissance des groupes, qu’il soit issu du secteur bancaire, du domaine des assurances ou encore spécialisés dans le domaine de la télésurveillance fait du tort aux installateurs ne possédants pas une force de frappe marketing suffisante pour s’imposer. Cette inquiétude, matière fréquente à débat n’est qu’une partie de l’iceberg face à « l’Amazon Effect » qui pourrait survenir dans le domaine de la sécurité au cours des prochains mois/années.

Marché américain – Ring Alarm par Amazon : « L’indépendance et la liberté pour tous » – Télésurveillance à 10$ par mois

Amazon fait partie de ces entreprises étant capables de redéfinir la dynamique d’un secteur sur un laps de temps extrêmement court. Ayant bouleverser de nombreux codes à la manière de Google ou encore du très célèbre Elon Musk (Tesla Motors). Le fameux « Amazon Effect », véritable bouleversement dans le domaine de la consommation semble s’approcher en direction d’un nouveau secteur, celui de la sureté électronique. Ring Alarm est un service proposé depuis le 4 juillet dernier par Amazon comprenant un système d’alarme associé à des services de « télésurveillance », le tout pour 10$ par mois. Cette offre distribuée pour l’instant aux USA prend en ligne de mire un concurrent de taille nommé « SimpliSafe ». SimpliSafe offre le même type de prestation que nous connaissons sur notre territoire à savoir, des offres proposées par les organismes bancaires, les assurances, les centres de télésurveillance, etc. Un créneau utilisant bien souvent des produits de qualité moindre face à l’offre des traditionnels installateurs d’alarme. La crédibilité des entreprises d’installation d’alarme pourrait injustement en pâtir face à de tels géants.

Toutefois, le marché de la sureté résidentielle n’est pas pour autant saturé et nombreux consommateurs connaissant un minimum le marché s’orienteront naturellement vers un installateur d’alarme pour la qualité des produits, le côté sur-mesure à travers une offre personnalisée et bien sûr, le suivi tout au long du cycle de vie du produit. L’arrivée d’Amazon dans ce secteur peut également être vue comme quelque chose de positif si l’on dresse notre plume de manière optimiste. Si l’on se replonge quelques années auparavant, on pouvait s’apercevoir que bien souvent, un système de sécurité ou de domotique semblait parfois totalement absurde aux yeux des consommateurs. De nos jours, vendre un système de sécurité se montre plus simple, mais subsistent de nombreux réfractaires ne ressentant pas l’utilité de tels équipements. L’arrivée d’un ou plusieurs géant tels Amazon ou Google dans ce secteur devrait « médiatisé » encore plus les produits de sécurité les faisant rentrer de manière plus pérenne dans les mœurs. Rebondir sur le « buzz » de ces nouveaux géants de la sécurité pourrait permettre de bénéficier d’un levier marketing de taille offrant un impact considérable sur la sécurité domestique.

Les banques, assurances ou encore Amazon peuvent-ils conquérir le secteur professionnel et/ou installations résidentielles de taille intermédiaire ?

Pour l’instant la réponse est non. Les produits proposés par ces entreprises issus du milieu bancaire, de l’assurance ou autre s’appuie sur des solutions technologiques simples n’étant pas adaptées à la surveillance d’une maison de taille conséquente, d’un bâtiment industriel ni même à la protection de simple bureau. Les limites « technologiques » du matériel, le manque de formation des techniciens associé au respect du ratio rentabilité/temps ne permettent pas un déploiement en environnement professionnel. L’utilisation de produits non certifiés, et/ou peu adaptés à des environnements de tailles conséquentes limite fortement la présence de ce type d’entreprises dans le domaine professionnel. Jusqu’à quand ? Enfin, dernier point, l’arrivée de très nombreuses technologies (on pense à l’IA) permet d’écrémer quelque peu la répartition des marchés de la sécurité électronique. Une traditionnelle entreprise d’installation d’alarme ou de vidéosurveillance aura fatalement une meilleure offre produit à proposer, une meilleure maitrise des technologies et pourra se démarquer face aux grands groupes, banque ou assurance ne posant presque que des solutions dites « Plug and Play ». Le risque majeur peu envisageable à ce jour, est la diversification des banques, assureurs, centre de télésurveillance ou groupe tel Amazon par acquisition d’entreprise nationale spécialisée dans le secteur des systèmes de sécurité. De telles actions viendraient perturber fortement l’économie et impacterai installateurs, distributeurs, mais également les fabricants.

La révolution digitale : L’effort des fabricants de produits de sécurité se montre bien insuffisant…

Il est malheureux de constater que des fabricants, véritable piliers du secteur de la sécurité proposent bien souvent des solutions moins abouties que certains systèmes orientés grand public. Je vois déjà certains regards laconiques et pourtant, cette réalité est une tangente viable si l’on étudie avec pragmatisme et en détail le marché de la sécurité domestique. Le ratio fiabilité/performance des produits professionnels/semi-professionnels tels les systèmes d’alarme sans fil ou de vidéosurveillance reste inexorablement au grand avantage face aux produits de sécurité orientés grand public. Pourtant, en matière de fonctionnalité, de commodité d’usage ou dans une optique de séduction, les gammes professionnelles/semi-professionnelles perdent souvent tout intérêt. Dans le domaine de la vidéosurveillance ou des systèmes d’alarme, les produits professionnels tendent à côtoyer le domaine résidentiel et professionnel avec peu de distinction… L’offre d’un installateur d’alarme se base souvent sur la fiabilité, ou l’accent est misé sur la qualité ce qui « oblige » à utiliser du matériel pas toujours adapté au domaine résidentiel et de surcroit aux souhaits exacts du client. La vidéosurveillance est assez impactée par ce fléau, mais les systèmes d’alarme ne sont pas en reste. Si l’on prend à titre d’exemple l’utilisation d’un stockeur numérique opposé à celui d’un serveur NAS dans une fourchette de prix proche, ce dernier l’emportera sur tous les points avec une ergonomie nettement supérieure dont le client appréciera la modernité et la simplicité d’utilisation. L’utilisateur n’aura que peu besoin de formation pour utiliser son système a contrario des gammes professionnelles bien plus complexes à prendre en main pour le néophyte. La sécurité n’est pas en reste avec des solutions de vidéosurveillance ne bénéficiant que rarement de mise à jour automatique, d’attaques multiples rendant comme unique seul responsable, l’installateur.

Il est malheureux de voir que de nombreux fabricants à la renommée mondiale appliquent la politique de l’autruche n’apportant aucune communication lors d’attaques sur leurs solutions de sécurité. La partie intégration/domotique entre différents produits n’est pas épargnée avec des écosystèmes « verrouillés » empêchant très souvent toute tâche même bénigne. On pense aux intégrations d’états des systèmes d’alarme au sein d’une box domotique qui selon les fabricants peut se montrer fastidieux. Cette rigidité « légitime » vient fâcheusement à contrecourant des installateurs, les obligeants souvent à rusés, à trouver des « parades matérielles » à y investir un temps non rémunérer afin de satisfaire le client. Bien sûr, beaucoup rétorqueront qu’un système de vidéosurveillance ou un système d’alarme doit se cantonner à sa tache première, protéger une maison ou un bâtiment… Cet argument légitime est malheureusement mis à mal par le comportement des utilisateurs changeant de plus en plus leurs façons d’être et de penser. La révolution digitale a donné un certain pouvoir au consommateur tout en bousculant grandement les vieux fondements du consommateur type, renversant tous les dogmes d’anciennes études marketing. Cette réalité peut sembler incongrue à accepter pour certains, pourtant le consommateur est devenu plus matérialiste, plus gourmand et surtout souhaite pouvoir bénéficier d’un maximum de technologie à tarif maitrisée.  L’obsolescence programmée est de plus en plus acceptée de tous et les formats basés sur le leasing/location semblent être rentrés dans les mœurs. Le modèle économique de payer plus pour garder plus longtemps son matériel perds peu à peu de sa fougue. Un fléau difficilement enrayable face à la pléthore de gammes produits renouvelées chaque année. L’exemple parfait reste bien évidemment le marché de l’automobile ou encore celui de la téléphonie mobile qui finira fatalement par toucher celui de la « maison connectée ».

Conclusion : que restera-t-il aux traditionnels installateurs d’alarme d’ici quelques années ?

Le secteur de la sécurité résidentielle se montre particulièrement florissant avec de nombreux acteurs présents qu’ils soient issus du domaine de l’assurance, des banques & centres de télésurveillance proposant tous à leur catalogue de services, des solutions de sécurité dopées par une puissance marketing non des moindres. Cette abondance d’acteurs fait évidemment tort à la profession asphyxiant peu à peu de nombreux installateurs. L’offre à bas coûts associée à l’équilibre quasi-inexistant des tarifs internet/distributeurs enterre à petit feu la profession. Cette réalité se constate sur le terrain par de nombreuses cessations d’activité. Que restera-t-il aux installateurs d’alarme & de vidéosurveillance si un jour des géants tels Amazon ou Google s’installent de manière durable ? De véritable Tsunami possédant puissance de persuasion et compétences multiples extrêmement poussées… Ces géants tiennent à la manière de la finance le monde au bout de leurs doigts. De nombreuses tendances actuelles et futures sont dictées par ces entreprises, dont l’intelligence artificielle est la première qui me vient à l’esprit. Le fameux « Deep Learning » ou apprentissage profond est une des révolutions majeures qui dictera notre future. Notre beau métier a abordé doucement le virage numérique sans doute bien trop doucement…

amazon-ring-alarm-telesurveillance-banque-assurance-avenir-metier-intallateur-alarme
REDACTION :

Féru des nouvelles technologies, tout en possédant une fibre "RetroGeek" je suis spécialiste depuis plus de 10 ans dans le domaine de la sureté électronique, autodidacte et perfectionniste avec moi-même, mon métier, au contact des hommes & des machines est la source de mes inspirations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas visible à la publication. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Nom *

Email *

Site internet

Commentaires récents

  • Bonjour Marc, Merci pour votre retour, c’est gentil et toujours appréciable ! Pour répondre à vos questions concernant le brouillage, je vous invite à faire un petit tour sur cet article : <a href="https://www.ass-security.fr/blog/etude-des-alarmes-sans-fil-brouillage-vulnerabilite-perturbation-433-ou-868-mhz/">Brouillage & Vulnérabilité des systèmes d’alarme</a> En cas de coupure courant, les systèmes d’alarme dignes de ce nom tiennent environ 24-48heures sur leurs propres batteries. Concernant le brouillage, n’hésitez pas à lire l’article, justement j’en parle. Il est possible toutefois de passer par des réseaux hors GSM de type LoRa ou Sigfox ce qui fera l’objet prochain d’un dossier consacré à ce type de technologie (les réseaux de transmission LPWAN). Encore merci pour votre commentaire ! Axel

    by Axel Dossier : Comparatif des alarmes maison sans fil certifiées - Quelle alarme sans fil choisir ?

  • Bonjour, Votre article est long et détaillé et pour ce travail de vulgarisation un grand merci :-) Pour moi néanmoins ce la soulève beaucoup d'autres question. Vous semblez favorisez la gamme powermaster de visonic qui présente apparemment d'excellentes caractéristiques. Pour tant celle-ci reste monofréquence et donc facilement brouillable,en quoi cette centrale semble plus sécurisée qu'une autre ? En effet j'imagine qu'une coupure de courant doublée d'un brouillage adéquat va rendre la centrale complètement inopérante. En fait à ce stade je m'étonne du peu d'inventivité des fabriquant d'alarme ...et notamment des centrales à changer de fréquence et/ou a prévoir de base un répéteur GSM éloigné de l'habitation. Un autre point elle ne possède pas de clavier déporté ce qui rends la centrale facilement identifiable et donc neutralisable rapidement. Merci d'avance pour vos précisions.

    by Marcvivi Dossier : Comparatif des alarmes maison sans fil certifiées - Quelle alarme sans fil choisir ?