|  |  | 

News Test

Test : Asustor AS4004T Un NAS performant idéal pour des applications de vidéosurveillance

Test & Avis NAS Asustor AS4004T
Un NAS 4 baies orienté vers la vidéosurveillance prenant en charge l’agrégation de liens

Si l’on se réfère aux chiffres du Grand View Research, la croissance annuelle du marché des NAS devrait d’ici 2023, approcher les 16,3%. Autant dire, une valeur significative attestant l’engouement de ces serveurs de stockage qu’ils soient déployés en environnement résidentiel ou professionnel. Véritable ode à la technologie, les NAS restent pourtant méconnus du grand public et sont majoritairement distribués sur la toile. Les NAS (de l’anglais Network Attached Storage) permettent d’assurer de nombreuses tâches/routines et s’adonnent à ravir à la gestion des caméras de vidéosurveillance. Dans le petit monde des NAS, une petite dizaine de marques se partagent principalement le marché : Synology, WD, Buffalo Technology, Netgear, QNAP et Asustor. C’est sur ce dernier que nous avons jeté notre dévolu, l’AS4004T, un NAS avec des performances matérielles de premier choix associé à une partie Software intelligemment pensée se montrant particulièrement fiable grâce au système d’exploitation ADM en version 3.2 à l’heure de ce test.

Fondé en 2011, Asustor, branche du fabricant Asus est spécialisé dans les solutions de sauvegarde allant des services Cloud personnels/professionnels, aux solutions de type Network Attached Storage en passant par les NVR dédiés à la vidéosurveillance. Avec 40% des parts du marché dans la fabrication de carte mère, Asus possède une expérience non des moindres se remarquant fortement dès le déballage de ce NAS. Que ce soit sur la partie Hardware à la partie Software, intuitive à souhait avec un excellent système d’exploitation (ADM 3.2), l’héritage Asus se respire et se ressent très fortement dans ce NAS. Un NAS particulièrement raffiné avec des innovations de taille comme le port 10 Gigabit Ethernet associé à deux classiques ports Ethernet permettant l’agrégation de liens dans le but d’accroître la bande passante disponible, ou encore, le remplacement possible des disques durs à chaud sans outils. Des spécificités dont on reviendra avec plus de précision tout au long de ce test.

Test Asustor AS4004T : Une configuration matérielle musclée idéale pour la vidéosurveillance avec la prise en charge des connectivités 10 Gbit/s et 3 Gbit/s en agrégé

Présentée lors du dernier Computex se déroulant à Taïwan, la gamme AS40 se décompose en deux produits : l’AS4002T (deux baies de disque dur – HDD / SSD) et l’AS4004T possédant 4 logements se montrant idéal pour des applications en RAID 5. Pour le test de ce NAS, nous nous sommes équipés de ce dernier se montrant particulièrement véloce et de surcroît, le plus adapté à des applications de vidéosurveillance grâce à la gestion du RAID 5, 6 voire 10 permettant une redondance de nos données. Avec une capacité « brute » en RAID 0 (unités d’expansion incluse – Réf. AS6004U) de 144 TO (maximum), ce NAS permet de bénéficier d’une solide capacité de stockage idéal pour la gestion de nombreux flux vidéo en haute et très haute définition. Bénéficiant d’un design sobre mais particulièrement séduisant grâce à sa face avant magnétique « Diamant coupé », ce NAS nous inspire pleinement confiance.

Des attraits physiques qui ne sont rien sans des performances dignes de ce nom. Dopé par un processeur Marvell ARMADA-7020 1,6 GHz (Dual-Core) cadencé à 1,6 GHZ associé à 2 GB de RAM de type DDR 4, la série AS4004T offre des performances particulièrement intéressantes lors d’exécution de transcodage de médias ou autres tâches gourmandes avec le CPU. Orienté « réseau » ce NAS bénéficie de 3 ports Ethernet dont un 10 Gigabit (nous dispense l’utilisation d’un module SFP+) permettant l’optimisation de la bande passante. Cette association (rare) soulignons-le, permet d’effectuer de l’agrégation de liens. L’agrégation de liens « Trunking » va nous apporter la possibilité de « regrouper » nos liens réseau afin de bénéficier d’une connectivité en 3 Gigabits (Équilibrage des charges) ou encore d’optimiser la tolérance aux pannes par multiplication des liens.

Benchmark de la vitesse de transfert d’un fichier vers le NAS AS4004T – Liaison 1 Gbit/s VS Agrégation de liens en 3 Gbit/s

Des performances tout bonnement remarquables ne nécessitant que peu d’effort si ce n’est le raccordement des 2 câbles réseau (fournis) au Switch. « L’agrégation de liens » ratifié par le groupe de travail IEEE 802.1AX permet le renforcement de la sécurité en cas de défaillance sur l’un des liens (tolérances aux pannes). En cas de défaillance, l’agrégation de liens permettra de « switcher » automatiquement sur le lien suivant dans le but d’assurer la continuité des services. Dans le cadre d’une solution de vidéosurveillance, l’agrégation de liens prendra tout son sens. Pour le test de ce NAS, nous avons profité du paramétrage « Round-Robin » permettant la répartition des charges tout en augmentant notre bande passante. La gamme AS40 propose 6 modes différents allant de l’équilibrage des charges à la tolérance aux pannes. Pour profiter de la connectivité a 10 Gigabit offerte par ce NAS, l’achat d’un Switch ou routeur conforme à la norme 802.3ad se montrera nécessaire. Compte tenu de la forte baisse des prix des commutateurs 10 Gbit/s, l’intérêt prend tout son sens. En proposant une connectivité 10 Gbit/s de série sur sa gamme AS40, Asustor a anticipé l’avenir et offre là, une possibilité de bénéficier de performances 10 fois supérieure à une classique connectivité Ethernet. Présent depuis déjà de nombreuses années, le 10 Gbit/s n’a pas réussi pour autant à se généraliser dans le domaine professionnel et encore moins en environnement résidentiel. Face à l’avènement des caméras de vidéosurveillance en 4 K, associé au nombre d’utilisateurs pouvant être connectés depuis plusieurs postes distants (512 maximum simultanément avec la gamme AS40 !), le 10 Gbit/s ne sera que bénéfique. Voir également notre test de l’AS6404T du fabricant Asustor bénéficiant de l’agrégation de liens.

Test Asustor AS4004T : Un NAS bénéficiant d’une connectique orientée « réseau » avec la présence de 3 ports Ethernet

La connectique de la gamme AS40 apporte une petite révolution dans l’industrie du Cloud personnel. Comme nous l’avions vu précédemment, l’utilisation de deux connexions Ethernet Gigabit associées à un port 10 Gigabit Ethernet nous permet de profiter pleinement d’une liaison 3 GbE par agrégation de liens ou 10 GbE si équipé en conséquence d’un commutateur compatible. Les ports USB 3.1 au dos se montrent fortement utiles pour le raccordement d’un onduleur (UPS) offrant la possibilité d’un arrêt automatique et en douceur du NAS afin de préserver celui-ci en cas de coupure secteur. Petit détail, nous aurions apprécié avoir la prise en charge d’une option de type « Serveur Réseau UPS » permettant la notification à tous les NAS présents sur le réseau d’une coupure secteur. Un petit détail qui prend tout son sens dans le cas où l’on utilise plusieurs NAS raccordé sur un seul et unique onduleur.
Liste des onduleurs compatibles : https://www.asustor.com/fr/service/ups?id=ups

Test Asustor AS4004T : « Surveillance Center », la solution vidéosurveillance simple & intuitive pensée pour l’utilisateur

Surveillance Center est la partie « software » de notre Asus AS4004T permettant la gestion des caméras de surveillance déployées sur le réseau. Intelligemment pensé, ce centre névralgique va apporter en plus des classiques fonctionnalités de consultation locale ou distante, différentes tâches telles de la vidéosurveillance analytique, la gestion de plusieurs règles automatisées tout en assurant la prise en charge de nombreuses caméras de vidéosurveillance aux formats MJPEG, H.264 et H.265. Surveillance Center est compatible avec plus de 900 caméras issues des principaux manufacturiers tels Dahua, Hikvision, Foscam, Vivotek, Geovision pour ne citer qu’eux (compatibilité des caméras actualisée fréquemment). Conforme ONVIF Profile S, Surveillance Center permet l’intégration de caméras génériques ou plus anciennes par exploitation des flux RTSP (cf. article flux RTSP). La série AS40 intègre nativement la gestion de 4 caméras de vidéosurveillance avec une possibilité d’extension allant jusqu’à 16 périphériques par licences supplémentaires (Réf. AS-SCL04).

Prise en main de Surveillance Center : Installation & Paramétrage des caméras de vidéosurveillance d’une facilité tout bonnement déconcertante !

Surveillance Center se montre relativement complet et bénéficie de nombreux paramètres parfaitement adaptés au domaine de la vidéosurveillance tout en se montrant très simple à mettre en œuvre grâce aux services cloud tel « EZ Connect » excluant toutes sessions de paramétrage réputées tant chronophages. EZ Connect s’appuie sur la technologie P2P permettant d’exploiter les connexions sortantes de votre routeur tout en permettant de s’affranchir des redirections de port et des contraintes liées à la translation d’IP dynamiques. Surveillance Center se montre plus complet que la plupart des NVR du marché avec un soin tout particulier sur la sécurité globale de l’ensemble. L’assistant automatisé intégré à Surveillance Center simplifie grandement l’installation de nouvelles caméras en guidant « pas à pas » l’utilisateur à travers différentes étapes. La liste (en perpétuelle évolution) des caméras compatibles permet de valider la plupart des modèles récents au sein de ce NAS. Pour ce test, nous nous sommes équipés de 3 modèles différents de caméras (HDBW2320R, HFW2320R), dont une installée docilement en mode « compatibilité ONVIF » (modèle SD29204T). La partie « configuration des caméras » nous apporte de nombreuses possibilités de réglages telles la gestion par calendrier (enregistrement continu, enregistrement sur mouvement…) ou encore la gestion individualisée par quota (GO) ou nombre de jours afin d’optimiser pleinement le stockage. Diverses options liées à la caméra comme l’enregistrement audio, l’encodage souhaité (H.264, H.265) ou encore le Bitrate pourront être modifiées au gré de l’utilisateur. La détection de mouvement et les « règles d’action automatisée » permettent de créer différents scénarios se montrant fortement utiles pour parfaire sa configuration de sécurité. Enfin, la gestion des privilèges d’utilisateurs se montre simple, mais particulièrement efficace. Cette liste des rôles se montre idéale et permet d’un clic d’octroyer ou non des droits aux utilisateurs.

Liste des caméras compatibles : https://www.asustor.com/fr/service/ipcam?id=ipcam

AiSecure, l’application de vidéosurveillance iOS & Android bénéficiant de l’héritage de Surveillance Center à savoir : ergonomie & simplicité !

AiSecure fait partie de la suite d’applications développée par Asustor (AiRemote Control, AiMaster, AiMusic, AiVideos, AiDownload, AiData, AiFoto). Compatible iOS & Android, AiSecure se montre intelligemment pensée avec les principales fonctions de Surveillance Center accessibles depuis son Smartphone. Prenant en charge la connectivité par IP/Nom d’hôte, ou ID Cloud (P2P), AiSecure se montre relativement complète avec de nombreuses fonctionnalités accessibles en toute simplicité. L’ergonomie de l’application permet au néophyte de prendre rapidement ses repères. Le transcodage automatique par Surveillance Center permet d’éviter d’exclure tout problème de compatibilité de codec permettant à AiSecure de fonctionner directement sans paramétrages supplémentaires. Intuitive, l’application AiSecure permet une consultation aisée des flux vidéo avec des fonctionnalités avancées de PTZ, lecture & relecture, prise de photos, désactivation des caméras, communication bidirectionnelle et bien plus encore. La fluidité des vidéos n’a jamais été prise à défaut dans ce test grâce à l’optimisation des flux secondaires dédiés aux appareils mobiles. Cette optimisation va nous permettre d’économiser de la bande passante tout en optimisant le nombre de FPS lors d’une consultation. Testée à ce jour en version 1.6.4, cette application s’est montrée réactive, complète et performante.

Test Asustor AS4004T : Cryptage des fichiers – Des données jalousement conservées… ou à partagées !

Les NAS de la gamme Asustor AS4002T & AS4004T utilisent pour la protection des données, le chiffrage AES (Advanced Encryption Standard) soit l’encryption AES 256 bits de type symétrique (Rijndael) sorti en 2000. Cet algorithme approuvé par l’Agence Nationale de Sécurité des États-Unis (NSA) permet de concilier vitesse et sécurité. À ce jour, le cryptage AES « complet » n’a pas été cassé et reste majoritairement utilisé par le gouvernement américain (AES 128, 192 et 256 bits – Documents jusqu’à niveau « secret » |192 ou 256 bits pour le niveau « Top Secret ») au quotidien. Le chiffrement AES 256 bits se montre le plus sécuritaire à ce jour tout en assurant une parfaite étanchéité contre les attaques perpétrées de type « brute force ». Asustor nous permet toutefois de chiffrer nos données que de manière partielle laissant à l’utilisateur l’entière maîtrise de ses données.

Ce libre arbitre permet de protéger certaines données sensibles tout en optimisant la vitesse de notre NAS par absence de chiffrage sur un volume entier. Une solution idéale répondant à certaines problématiques permettant d’apporter un équilibre entre sécurité et rapidité… De nombreux moyens de protection autre que le chiffrage permet bien sûr de renforcer pleinement la sécurité de la gamme AS40. Pour autant, nous ne rentrerons pas dans les détails compte tenu la complexité de certaines méthodologies qui nécessiterait un deuxième article à ce sujet. Nous retenons toutefois les nombreux moyens mis en œuvre pour imperméabiliser les attaques externes, la réparation & vérification automatique des volumes de RAID défectueux (RAID Scrubbing) les connexions VPN, la gestion des sauvegardes hors ligne, la validation à doubles facteurs, la gestion par liste blanche ou noir d’adresses IP et bien plus encore. L’exportation de nos données vers des services Cloud distants se montre également plutôt pratique. Compatible avec la plupart des services Cloud (Amazon, Google Drive, HiDrive, WonderBox, DropBox etc.) le Asustor AS4004T nous offre la de nombreuses possibilités de préserver nos données les plus précieuses.

« My Archive » : Disques durs en tant qu’unité de stockage amovible – Idéal pour des applications de vidéosurveillance

Idéal pour les PME ou dans le domaine de la vidéosurveillance, My Archive permet d’utiliser des disques durs comme unité de stockage amovible. Cela permet en toute simplicité d’extraire et d’archiver différentes données sans la nécessité d’exporter sur clef USB ou toute autre tâche d’extraction bien souvent hasardeuse. La série AS4004T prend en charge 3 disques durs « My Archive » maximum. Souple & flexible, My Archive est capable de formater les disques durs aux formats EXT4, HFS+ et NTFS permettant de simplifier la compatibilité. Grâce à cette grande souplesse, le raccordement des disques durs à un PC Windows (format NTFS) ou en environnement Apple MAC (format HFS +) se fait naturellement. My Archive permet également le cryptage AES 256 Bits des disques durs (déchiffrable à l’aide d’une clé) afin de bénéficier de sauvegarde de données parfaitement protégées. Attention toutefois, en mode NTFS ou HFS+, le cryptage AES 256 bits n’est pas fonctionnel. Seul le format EXT4 est pris en compte. Pour des applications de vidéosurveillance, My Archive nous permettra d’archiver de manière fiable des évènements qui auraient une certaine importance…

Test Asustor AS4004T : Un NAS orienté « Eco » faiblement énergivore tout en restant particulièrement silencieux

L’imposant ventilateur diamètre 120 mm (70 mm sur la série AS4002T) permet d’assurer un refroidissement parfaitement optimisé. Peu bruyant, celui-ci bénéficie d’un contrôle automatique de sa vitesse avec la possibilité de le « débrayer » au besoin. Ce mode automatique permet d’optimiser la consommation énergétique et surtout…. Le bruit ! Avec 19 Décibels en phase d’initialisation et 32 en usage courant, l’Asustor AS4004T fait dans la discrétion. Déployé en environnement peu favorable (cascade de switches à proximité, 3 autres NAS et 2 UPS), nous n’avons constaté aucune élévation de température tout au long de notre test. En hibernation, le 4004T consomment 17,1 W et lorsque sollicité, la consommation grimpe à 31,5 W soit tout au plus, la consommation énergétique d’un ordinateur portable. Ces performances sont rendues possibles par une optimisation Software (hibernation des disques durs, désactivation des LED de nuit, calendrier d’alimentation, ventilation maitrisée…), mais également par une optimisation « hardware » (flux d’air optimiser associer à une dissipation thermique optimisée également). Cette alchimie fiabilise grandement ce NAS tout en optimisant par la même occasion le taux de défaillance. Une constante à prendre en considération quand on connaît le MTBF (temps moyens entre pannes) des disques durs évoluant selon l’environnement (température, environnement, etc.).

Centre d’aide Asus Collège : De nombreuses ressources accessibles à tous permettant de profiter de son NAS Asustor

Le Collège Asustor propose de très nombreux tutoriels pour profiter pleinement des fonctions avancées de son NAS Asustor. Ce centre de formation Online nous a vraiment séduits grâce à la présence de cours complet accessible à tous niveaux, offrant une approche assez ouverte loin des tutoriels fabricant très axé sur leur produit. Les notions théoriques se montrent détaillées et l’apprentissage « pas à pas » permet au néophyte de ne pas perdre ses repères. Les tutoriels proposés sont classifiés par niveau de difficulté et permettent aux débutants tout comme aux confirmés d’acquérir de nombreuses connaissances. Régulièrement mis à jour nous avons apprécier tout particulièrement certains cours orientés vidéosurveillance comme à titre d’exemple, le raccordement du NAS Asustor avec la toute dernière gamme d’enregistreurs vidéo Dahua XVR.

Les tutoriels de niveau 1 permettent de bien comprendre les principes fondamentaux de votre NAS tout en apportant différentes notions généralistes sur les réseaux, la découverte des serveurs de stockage, les environnements, etc. En niveau 2, l’apprentissage se montre plus poussé et permet d’acquérir des connaissances plus spécifiques (Active Directory, utilisation des VM, paramétrage détaillé du NAS, etc.) Enfin le niveau 3 permet de découvrir les NAS de manière complète sous tous ses angles avec de nombreuses astuces. Le centre d’aide Asus se montre être d’une véritable aide pour le néophyte tout en offrant aux plus expérimentés, de nombreuses réponses à leurs questions. Bon nombre de fabricants devraient s’en inspirer.

Conclusion : doit-on craquer avant ou après Noël pour la gamme de NAS Asustor AS4004T & AS4002T  ?

Nous tenons à remercier vivement Asustor pour l’envoi de ce NAS. À l’heure où nous écrivons ces lignes (septembre 2018), le NAS Asustor AS4004T testé dans cet article n’est pas encore sorti officiellement en France. On l’espère sur le marché en cette fin d’année afin de pouvoir l’apprécier ornée de quelques guirlandes sous le sapin de Noël ;). L’ADN d’Asus est depuis toujours orienté vers l’utilisateur avec des produits très bien conçus, agréables à utiliser, jolis, performants et fiables (ça en fait des adjectifs !). Ce NAS ne déroge pas à la règle de par ses innovations technologies (port 10 Gigabits, agrégation de liens, performances hardware, changement à chaud sans outils des disques durs, compatibilité MyArchive…) associé à une partie Software vraiment agréable et très simple d’utilisation.

Aucun impair technique n’a été relevé durant notre test. Ce NAS se montrera idéal pour de nombreuses applications allant du transfert fréquent de fichiers lourd à la virtualisation en passant bien sûr par des applications de vidéosurveillance en haute définition qui seront optimisées par les performances matérielles de ce NAS. Presque un luxe pour la gestion de nos chères caméras ! À vrai dire l’utilisation d’un NAS est souvent liée à l’imagination des utilisateurs tellement leur flexibilité est grande permettant d’unifier de nombreux services dans un seul produit. N’hésitez pas à utiliser l’espace commentaire si vous avez différentes questions sur ce NAS.

test-nas-asustor-as4004t-videosurveillance-gamme-as40
REDACTION :

Féru des nouvelles technologies, tout en possédant une fibre "RetroGeek" je suis spécialiste depuis plus de 10 ans dans le domaine de la sureté électronique, autodidacte et perfectionniste avec moi-même, mon métier, au contact des hommes & des machines est la source de mes inspirations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas visible à la publication. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Nom *

Email *

Site internet

Commentaires récents

  • Bonjour Marc, Merci pour votre retour, c’est gentil et toujours appréciable ! Pour répondre à vos questions concernant le brouillage, je vous invite à faire un petit tour sur cet article : <a href="https://www.ass-security.fr/blog/etude-des-alarmes-sans-fil-brouillage-vulnerabilite-perturbation-433-ou-868-mhz/">Brouillage & Vulnérabilité des systèmes d’alarme</a> En cas de coupure courant, les systèmes d’alarme dignes de ce nom tiennent environ 24-48heures sur leurs propres batteries. Concernant le brouillage, n’hésitez pas à lire l’article, justement j’en parle. Il est possible toutefois de passer par des réseaux hors GSM de type LoRa ou Sigfox ce qui fera l’objet prochain d’un dossier consacré à ce type de technologie (les réseaux de transmission LPWAN). Encore merci pour votre commentaire ! Axel

    by Axel Dossier : Comparatif des alarmes maison sans fil certifiées - Quelle alarme sans fil choisir ?

  • Bonjour, Votre article est long et détaillé et pour ce travail de vulgarisation un grand merci :-) Pour moi néanmoins ce la soulève beaucoup d'autres question. Vous semblez favorisez la gamme powermaster de visonic qui présente apparemment d'excellentes caractéristiques. Pour tant celle-ci reste monofréquence et donc facilement brouillable,en quoi cette centrale semble plus sécurisée qu'une autre ? En effet j'imagine qu'une coupure de courant doublée d'un brouillage adéquat va rendre la centrale complètement inopérante. En fait à ce stade je m'étonne du peu d'inventivité des fabriquant d'alarme ...et notamment des centrales à changer de fréquence et/ou a prévoir de base un répéteur GSM éloigné de l'habitation. Un autre point elle ne possède pas de clavier déporté ce qui rends la centrale facilement identifiable et donc neutralisable rapidement. Merci d'avance pour vos précisions.

    by Marcvivi Dossier : Comparatif des alarmes maison sans fil certifiées - Quelle alarme sans fil choisir ?