|  |  |  | 

Dossier Innovation News

Dossier : Guide comparatif des sonnettes connectées du marché. Comment choisir ?

Dossier : Guide comparatif sur les différentes sonnettes connectées du marché. Ezviz, Nest, Arlo…

Véritable petite révolution dans le petit monde insipide des « sonnettes », les interphones intelligents, communément appelés, sonnettes connectées/portiers connectés ont quelque peu bousculer le fameux « carillon », lui offrant une renaissance que même 19 ans en arrière, Minority Report n’aurait oser imaginer. Frappé de plein fouet par l’IoT et l’abondance du « tout connecté », le carillon connecté connu aussi chez nos copains anglais sous l’appellation de « Smart Doorbell » se voit alors transformer, au point de devenir un objet désirable, un objet techno devenant un allié de taille, facilitateur du quotidien dans la gestion des visiteurs et plus précisément, des livreurs ! Démocratisé par Amazon et plus précisément par Jamie Siminoff fondateur de la célébrissime sonnette connectée en Wifi « Ring » en 2011, la sonnette connectée vit tout juste ses premières heures de gloire avec une concurrence qui se bouscule de plus en plus sur ce créneau hyper porteur. La sonnette connectée est quelque peu hybride, puisant son inspiration dans les visiophones tout en bénéficiant de l’intelligence de la vidéosurveillance avec la modernité de l’IoT. Plutôt produits de confort que de sécurité, les sonnettes connectées s’embourgeoisent au fil des années devenant peu à peu ou presque, de véritables objets de sécurité en offrant des prestations issues du domaine de la vidéosurveillance tel de la détection intelligente nourrie à l’intelligence artificielle associée, à une miniaturisation des composants permettant de bénéficier d’objectifs en très haute résolution. L’aspect Cloud n’est pas en reste avec un large panel d’options et de services proposés au client final. Reste plus qu’une future 5G qui devrait quelque peu propulser les sonnettes connectées au panthéon des objets technos à avoir à son domicile.

Dossier : Guide comparatif sur les différentes sonnettes connectées du marché. Ezviz, Nest, Arlo… | Présentation

Pour ce comparatif des sonnettes connectées, nous nous sommes appuyés sur les références dans le domaine en excluant certains produits se montrant trop basiques, de piètres qualités ou tout simplement peu satisfaisants en matière de sécurité intrinsèque. Les très classiques Google Nest, Ring Vidéo Doorbell 3 ou encore, la Arlo Video Doorbell reste les sonnettes connectées les plus diffusées et sont celles, sans hésitations qui rencontrent le plus de succès. D’autres à la manière de Hikvision et Dahua (numéro 1 et 2 de la vidéosurveillance mondiale) possèdent également différents produits qui se montrent particulièrement satisfaisants bien qu’étant assez méconnu du grand public. Pour Hikvision, il faudra se diriger vers la marque Ezviz, filiale BtoC du fabricant chinois pour bénéficier d’une sonnette connectée se montrant très séduisante.

Dahua propose sa sonnette connectée sous la référence DB11 tout en la déclinant également, sous sa marque BtOC baptisée « Imou ». Enfin, pour donner du grain à moudre à tout ce petit monde, nous avons ajouté une certaine Eufy Video Doorbell, peu connue, mais qui possède des caractéristiques techniques particulièrement intéressantes lui apportant la possibilité d’être intégrée à ce comparatif. Pour ce test, nous sommes restées sur des connexions filaires jugées bien plus pérennes et sécuritaires que l’usage de sonnettes connectées à batteries en 100 % sans-fil, devenant vite une contrainte à l’utilisation. Certains des produits présentés ici nécessitent un abonnement auprès des services Cloud du fabricant pour profiter des fonctionnalités avancées offertes par le celui-ci. D’autres à la manière de Dahua, Eufy ou Ezviz propose une utilisation complète de manière 100% gratuite, s’appuyant sur un stockage local sur cartes micro SD ce qui est soulignons-le, très appréciable. Dans ce comparatif des sonnettes connectées intelligentes, nous allons passer en revue chacun des produits et voir les différents aspects qui pourraient faire pencher la balance…

Guide comparatif des sonnettes connectées du marché. Détail sur les différents produits (Nest, Arlo, Eufy, Ezviz, Dahua…).

  • Google
    Nest Hello 
  • Résolution du capteur 1600 x 1200 pixels
  • Angle de vue
    160 degrés
  • Vision nocturne
    LED infrarouges
  • Type de stockage
    Cloud uniquement
  • Compatibilité Wi-Fi Uniquement 2,4 GHz
  • Indice de protection Étanche IPX4
  • Dimensions
    117 x 43 x 26 mm
  • Arlo Video Doorbell
  • Résolution du capteur 1536 x 1536 pixels
  • Angle de vue
    180 degrés
  • Vision nocturne
    LED infrarouges
  • Type de stockage
    Cloud uniquement
  • Compatibilité Wi-Fi Uniquement 2,4 GHz
  • Indice de protection Étanche (sans indice)
  • Dimensions
    130 x 45 x 25 mm
  • Ring Video Doorbell 3
  • Résolution du capteur
    1920 x 1080 pixels
  • Angle de vue
    160 degrés
  • Vision nocturne
    LED infrarouges
  • Type de stockage
    Cloud uniquement
  • Compatibilité Wi-Fi
    2,4 GHz et 5 GHz
  • Indice de protection Étanche (sans indice)
  • Dimensions
    128 x 62 x 28 mm
  • Eufy Video Doorbell
  • Résolution du capteur 2560 x 1920 pixels
  • Angle de vue
    160 degrés
  • Vision nocturne
    LED infrarouges
  • Type de stockage
    Cloud et/ou eMMC
  • Compatibilité Wi-Fi Uniquement 2,4 GHz
  • Indice de protection Étanche IP65
  • Dimensions
    122 x 43 x 24 mm
  • Hikvision
    Ezviz DB1
  • Résolution du capteur 2048 x 1536 pixels
  • Angle de vue
    180 degrés
  • Vision nocturne
    LED infrarouges
  • Type de stockage
    Cloud et/ou Micro-SD
  • Compatibilité Wi-Fi
    2,4 GHz et 5 GHz
  • Indice de protection Étanche IP65
  • Dimensions
    130 x 46 x 21 mm
  • Dahua
    Imou DB11
  • Résolution du capteur 1920 x 1080 pixels
  • Angle de vue
    140 degrés
  • Vision nocturne
    LED infrarouges
  • Type de stockage
    Cloud et/ou Micro-SD
  • Compatibilité Wi-Fi Uniquement 2,4 GHz
  • Indice de protection Étanche IP55
  • Dimensions
    118 x 47 x 29 mm

Présentation de la cultissime sonnette connectée de Google baptisée « Nest Hello »

Présentée en juin 2018, la Nest Hello est une sonnette connectée issue du vaisseau mère Google. S’appuyant sur les valeurs immuables chères à Google à savoir, une certaine simplicité mêlée à une efficacité qu’il sera compliqué de mettre à défaut. Particulièrement épuré, le portier vidéo « Nest Hello » possède un bouton en façade bénéficiant d’un rétroéclairage bleu du plus bel effet le tout, associé à des dimensions plutôt soutenues (117 x 43 x 26 mm) le rendant particulièrement réussi d’un point de vue design. Le capteur vidéo et ses 160° permet, une prise de vue plutôt généraliste. Au besoin, il sera possible de bénéficier d’une platine de montage permettant d’apporter un angle supplémentaire de 15° à ce portier, ce qui peut se montrer intéressant dans certains cas de figure. La prise de photos à une résolution de 3 millions de pixels (2K) associés à des vidéos en UXGA HD (1600 x 1 200 pixels) permet d’apporter une image de haute qualité, avec un HDR plutôt performant qui ne s’avoue pas vaincu aussi facilement que certaines de ses concurrentes ! Ainsi, une surexposition due à la luminosité du soleil se montre parfaitement gérée… Aussi surprenant (mais pas tant que ça !) qu’il soit, le format de l’image reste lui cantonnée à un bon vieux 4/3 qui nous ramène tout droit à la vielle époque de l’analogique…. Habitués au 16/9 s’étant totalement généralisé, le choix du 4/3 peut paraître surprenant, mais se justifie par un visuel idéal pour les sonnettes connectées avec une vue plus « carré » permettant d’assurer un visuel des individus sur leur globalité. La communication bidirectionnelle remporte également de nombreuses louanges avec une distorsion réduite à son maximum associé à un filtrage performant des bruits environnants. Rappelons que L’interphone connecté Nest Hello est compatible uniquement avec la bande Wi-Fi 2,4 GHz. Seules les versions américaines disposent d’une compatibilité avec les bandes Wi-Fi 2,4 GHz et 5 GHz. Difficile de mettre à défaut la Nest Hello hormis sur le chapitre du stockage ou les notions de sauvegarde interne semble aux oubliés absente. En effet, point de MicroSD ou autres joyeusetés, mais place à un stockage 100% Cloud permettant de manière gratuite, la réception de photos et vue en temps réel. Pour profiter de toutes les fonctionnalités comme, l’accès à l’historique ou encore les alertes intelligentes, il faudra s’affranchir de quelques dizaines voir centaines d’euros de manière annuels en souscrivant aux services Nest Aware. Des services payants se généralisant de plus en plus en raison du coût d’hébergement des infrastructures Cloud. Hélas… !

Présentation de la sonnette connectée « Arlo Video Doorbell » du fabricant Arlo

La sonnette connectée « Arlo Video Doorbell » s’appuie sur des caractéristiques qui ont fait ses preuves avec toutefois, quelques subtilités la différencient de ses concurrentes. Bénéficiant de dimensions soutenues à la manière d’une Nest Hello (130 x 45 x 25 mm), la Arlo Video Doorbell s’appuie sur des standards cosmétiques assez similaires à la belle Californienne s’en inspirant quelque peu… Le néophyte pourrait presque s’y laisser prendre tant, ces deux sonnettes connectées ont de grandes similitudes. Le capteur vidéo offre un champ de vision en diagonale à 180° le tout, à un format 1/1. Soit une image carrée comme un… carré ! Le 4/3 de la Nest Hello nous semblait osé, mais le 1/1 jusqu’à la réservée au monde de la photographie nous étonne encore plus. À l’usage, ce format peu commun permet à la manière d’une Nest Hello, de nous apporter une image parfaitement adaptée à un portier vidéo. L’objectif assure une belle qualité d’image à une résolution de 1536 x 1536 pixels avec toutefois, une saturation quelque peu prononcée sur les vidéos et surtout, un mode HDR peu aboutie qui apporte un éclaircissement exagéré en condition de forte luminosité. C’est regrettable et génère malheureusement une perte de détail visible à l’écran. De nuit, la qualité d’image épaulée par les diodes infrarouges possédant une longueur d’onde de 850 nm, se montre plutôt correcte et apporte des images tout à fait exploitables pour cette sonnette connectée. La partie audio n’est pas en reste avec un haut-parleur et un micro de bonne manufacture permettant avec qualité, la retranscription d’une conversation. Nous l’avions déjà constaté depuis quelque temps, le portier vidéo Arlo Video Doorbell semble plus à son aise à la campagne qu’en environnement citadin. En effet, le capteur audio intégré se montre parfois quelque peu trop sensible ne filtrant pas assez une rue bruyante ou en travaux. Cela s’est constaté à de nombreuses reprises dans des maisons en bordure de route ou la communication restait audible, mais perfectible lors de passages de véhicules lourds… À la manière de Google, les services Cloud Arlo restent payants. Des services se montrant particulièrement intuitifs avec une application des plus soignée. Pour ceux, se montrant réfractaires à ce type de services, il faudra se contenter uniquement des notifications en cas d’appel. Soulignons la sirène intégrée pilotable à la demande ou, se déclenchant lors d’une intrusion ou tentative d’arrachement et qui permet, d’assurer une « sécurité », minime soit elle. Pour clore, nous avons beaucoup apprécié la batterie de secours interne permettant d’absorber les coupures de courant courtes. Arlo ne communique pas sur l’autonomie, mais à l’usage, on note une dizaine/quinzaine de minutes environ. Un intérêt certain pour peu que le routeur soit lui aussi, ondulé permettant un fonctionnement complet en cas de coupure secteur.

Présentation de la célébrissime sonnette connectée « Ring Video Doorbell 3 »

Véritable pionnière des sonnettes connectée, la Ring a longtemps brillé sur la plus haute marche du podium étant de loin, la meilleure des sonnettes connectées. Toutefois, la forte mise en concurrence redescends quelque peu de son piédestal la belle Américaine… Avec son design reconnaissable parmi toutes, la Ring Video Doorbell 3 s’appuie sur un code design différent avec pour commencer, des dimensions plus cubiques, moins élancées qu’une Arlo Video Doorbell ou une sonnette connectée Nest Hello. Disponible en deux couleurs (Bronze vénitien du plus bel effet et nickel satiné), la DoorBell 3 possède une finition un peu décevante avec des plastiques qui pourront paraître un peu « cheap ». Fournie elle aussi, avec des supports d’inclinaisons (droit et gauche), la sonnette connectée Ring Doorbell 3 possède une qualité d’image satisfaisante bien aidée par son capteur Full HD apportant une résolution plutôt classique de 1920 x 1080 pixels. Les images de nuit sont qualitatives et de jour, l’éclaircissement se montre lui aussi bien trop prononcé, un peu à la manière d’une Arlo Video Doorbell et son Wide Dynamic Range (gamme dynamique étendue) capricieux. Le traitement dit « WDR » permet de contrecarrer une image trop claire (un véhicule qui arriverait avec ses phares allumés) ou trop foncée, grâce à l’utilisation d’expositions différentes. Dans le domaine de la vidéosurveillance professionnelle, le WDR communément appelé « Plage Dynamique Étendue » est un allié de taille se montrant extrêmement utile. Prenant en charge les connectivités Wi-Fi 5 GHz et 2,4 GHz, il sera judicieux de tester en amont, la qualité du signal et de rester sur la bande de 2,4 GHz plus performante en matière de portée. Privée de moyen de stockage local (MicroSD) comme bon nombre de ses consœurs, il sera quasi nécessaire pour profiter de toutes les fonctionnalités, de souscrire aux différents plans (Ring Protect Basic et Ring Protect Plus) proposés par le fabricant. Des fonctionnalités permettant entre autres, l’enregistrement et le partage des vidéos, la relecture des passages manquées, etc. Pour clore, nous avons fortement apprécié le Ring Chime Gen.2 qui permet d’être notifié à tout endroit de son domicile. Ce carillon aux sonneries personnalisables se raccorde sur une prise secteur à tout endroit de la maison et permet en cas d’appel, la notification immédiate. Dahua et son « Wi-Fi Doorbell Chime Kit » offre les mêmes fonctionnalités fortement appréciables qui se montre relativement pratiques si l’on ne se raccorde pas sur un carillon existant.

Présentation de la sonnette connectée « Eufy Video Doorbell » à affichage 2K

Reprenant certaines caractéristiques d’une Google Nest Hello, tel le capteur vidéo 2K associé à l’usage du format d’image 4/3, l’interphone connecté Eufy Video Doorbell 2K apporte de belles performances et se montre être une alternative de choix face à la concurrence. Le capteur 2K Sony s’appuyant sur une résolution de 2560 x 1920 pixels propose une définition supérieure à la Ring Video Doorbell 3 ou encore, à l’excellentissime Nest Hello. Le traitement WDR plutôt qualitatif offre un bon rendu final et l’effet Fisheyes ne se montre pas trop prononcé à l’écran lors d’une communication. Petit détail, nous avons trouvé les couleurs quelque peu « tamisées » pouvant parfois faire perdre quelques détails dans des situations ou la luminosité serait élevée. Le rendu reste toutefois de haute qualité et cette sonnette connectée apporte une image agréable de jour comme de nuit. Le stockage embarqué (gratuit) de 16 gigaoctet a tendance à rapidement avouer ses limites, mais soulignons-le, permet de s’affranchir de toute notion d’abonnement à la manière d’une Ezviz DB1 ou d’une Dahua Imou DB11. Toutefois, il sera possible de souscrire aux différents plans proposés par le fabricant et ainsi, de pouvoir assurer une sauvegarde distante de ses vidéos et d’accéder à d’autres fonctionnalités. Nous avons grandement apprécié la discrétion des offres Cloud au sein de l’application, là où certaines de ses consœurs « forcent » un peu la main vers des souscriptions par affichage récalcitrant de diverses bannières publicitaires… Un bon point pour le fabricant Eufy (filiale de l’entreprise Anker Innovations), qui laisse totalement libre à l’utilisateur, d’adhérer ou non à ses services. Au chapitre des regrets, nous tenions à remarquer l’absence de possibilité de raccordement en filaire d’un carillon existant à l’Eufy Video Doorbell 2K. Ainsi, il faudra se contenter d’un carillon sans fil du fabricant à brancher sur une prise secteur qui malheureusement, manque quelque peu de schnaps dans les veines…! Nous regrettons également une certaine latence lors des discussions. Des « lags » qui semblent assez récurent et qui peuvent se montrer préjudiciable lors de plus longs échanges… Pour clore, nous soulignons le cryptage AES 256 bits pour les vidéos et la compatibilité avec les assistants vocaux d’Amazon et de Google le tout, associé à une bonne gestion de la détection de mouvement faisant de cet interphone connecté, un produit plutôt complet et très agréable à l’usage.

Présentation de la sonnette connectée « Ezviz DB1 » par le géant Hikvision

Quelque peu « sur-motorisée » avec son objectif vidéo aux dimensions disproportionné, l’Ezviz DB1 est assez atypique en matière de design ainsi que par ses dimensions (113 x 47 x 22 mm) supérieures à la concurrence. Déclinée en version filaire « Ezviz DB1 » et sans fil « Ezviz DB2 », la sonnette connectée du fabricant Hikvision se décline sous de multiples appellations : Hikvision DS-HD1, Laview LV-PDB1630-U, LTS LTH-7132-Wifi, Nelly’s NSC-DB2, RCA Hsdb2A. Rien que ça ! La sonnette connectée Ezviz DB1 produite par Hikvision est un produit de qualité qui à la manière de l’interphone connecté DB11 du fabricant Dahua ou de l’Eufy Video Doorbell 2K, s’appuie sur un stockage traditionnel en local (MicroSD 128 go maximum) s’affranchissant de la nécessité d’abonnement. Le capteur vidéo offrant un visuel à 180° apporte une résolution de 2048×1536 pixels (!) à une cadence de 30 images par secondes. Difficile de renier ses origines issues de la vidéosurveillance ainsi armée… ! Un capteur apportant une qualité d’image quasi exemplaire de jour comme de nuit. Les supports d’inclinaisons se montrent pratiques et permettent un montage aisé. Nous avons apprécié la prise en charge des flux RTSP (stockage sur NAS) ou encore la compatibilité avec la plupart des carillons mécanique et électronique du marché (tableau de compatibilité sur le site du fabricant – www.ezviz.eu/fr/db1). A contrario, nous avons regretté les services Cloud (non obligatoire) assez couteux ainsi qu’une détection vidéo quelque peu « primaire », avec un manque de personnalisation et de sélectivité des zones. La qualité sonore n’est pas non plus le point fort de l’Ezviz DB1 restant toutefois audible dans la moyenne, mais difficilement comparable à celui d’une Nest Hello. S’appuyant au choix, sur la connectivité Wi-Fi 2,4 GHz et 5 GHz, cette sonnette connectée étanche IP65 se montre relativement complète et performante tout en offrant les fonctionnalités de base que l’on demande à un interphone vidéo. Un produit soigné et solide que nous apprécions particulièrement…

Présentation de la sonnette connectée « Imou DB11 » par le fabricant Dahua

Moins diffusée que toutes ses consœurs présentées dans ce guide comparatif, la sonnette connectée DB11 Dahua/Imou est pourtant un produit performant sans revendiquer des caractéristiques fantasmagoriques. En effet, il faudra se contenter d’un capteur progressif Full HD apportant une résolution de 2M de pixels à 30 images par seconde le tout, avec un angle de vision limité à 140°, là où la sonnette connectée « Ezviz DB1 » ou l’Arlo Video Doorbell s’appuient respectivement sur quelques 180°. Toutefois, nul besoin d’une course aux chiffres pour apporter une certaine qualité d’image de jour comme de nuit et c’est en toute simplicité que le portier vidéo Dahua DB11 apporte de belles performances associées à une grande stabilité à l’usage. Dahua a grandement amélioré cette sonnette connectée au fil du temps à l’aide de nombreux firmwares rendant à ce jour, le produit parfaitement abouti. La qualité audio est très bonne, avec une retranscription fidèle ne présentant pas de défaut notoire. À défaut de certaines de ses concurrentes, les supports inclinés ne sont pas fournis et nécessiteront leurs acquisitions séparément. La compatibilité avec les sonnettes filaires électroniques/mécaniques du marché permet à l’interphone connectée Dahua de se reprendre sur de l’existant, sous réserve d’un choix adapté du transformateur. Comme bon nombre de ses concurrentes, il faudra se contenter d’une prise en charge du Wi-Fi 802,11 b/g/n (2,4 GHz) et non en 5 GHz à la manière d’une Ring Doorbell 3. Un choix parfaitement justifié qui permet de bénéficier d’une portée accrue là où une connectivité Wi-Fi sur la bande des 5 GHz se focalise plutôt sur des débits optimisés. Il est à souligner que la gestion de la Wi-Fi est excellente avec une certaine stabilité appréciable. La prise en charge des flux RTSP à la manière d’une Ezviz DB1 nous offre des possibilités d’intégration multiple au sein d’un NAS ou d’un enregistreur vidéo. L’application « Imou Life » se montre agréable à l’usage et performante. Les plans payants proposés restent facultatifs et permettent à la manière d’une Eufy ou d’une sonnette Ezviz, de bénéficier d’un produit ne se retrouvant pas amputé de ses fonctionnalités… Au chapitre des regrets, nous aurions apprécié une batterie de secours permettant d’assurer la continuité de service de cette sonnette en cas de coupure de courant. Les plastiques extérieurs (surtout la partie grise) a tendance à vite se rayer malheureusement.

Dossier : Guide comparatif sur les différentes sonnettes connectées du marché. Ezviz, Nest, Arlo… | Conclusion

Attention à ne pas tomber dans l’excès en utilisant une sonnette connectée telle une caméra de vidéosurveillance / vidéoprotection… Bien qu’offrant une excellente qualité d’image grâce aux capteurs relativement performants, les sonnettes connectées restent vulnérables et ne doivent pas se cantonner à assurer seules, la sécurité de son domicile. Il s’agit avant tout d’un produit de confort. Ce comparatif entre les différentes sonnettes connectées du marché a permis de mettre en avant les qualités, mais aussi les nombreux défauts de ces interphones dits « intelligents ». Pour ceux n’étant pas réfractaires aux abonnements Cloud, la Nest Hello reste un choix « sans risques » et permettra en toute simplicité, de bénéficier d’un produit de qualité facile à mettre en œuvre. La sonnette connectée « Ezviz DB1 » et la « Dahua DB11 » font partie des produits que nous affectionnons particulièrement de par, leurs essences typées professionnelles. Des produits que nous déployons et testons donc, en condition réelle. La sonnette connectée Dahua DB11 malgré son côté quelque peu vieillissant, reste un excellent produit qui a réellement évolué avec le temps avec de nombreux firmwares ayant corrigés les différents bugs tout en apportant de nouvelles fonctionnalités. Un produit soutenu par le fabricant ce qui reste un argument de poids. L’interphone connecté DB11 permet sans surcoût, de bénéficier d’un produit plutôt complet et abouti. Soulignons que la sonnette connectée Ezviz DB1 possède des performances supérieures à l’interphone connecté Dahua DB11, surtout en qualité d’image. L’Ezviz DB1 est un excellent choix d’acquisition également. Eufy propose également un bon produit sur le plan technique. Malheureusement nous n’avons pas un recul suffisant pour juger la qualité de cette sonnette connectée… Il est à rappelé que le choix d’une solution dont les enregistrements sont sur le Cloud permet d’assurer un stockage de ses données de manière fiable là où un enregistrement en local peux vite se montrer très vulnérable en cas de vol ou de sabotage… La vidéosurveillance en tant que service (VSaaS) n’en n’est qu’à ses prémices… Si de nouveaux produits se présentent, cet article sera réactualisé en conséquence.

comparatif-sonnette-video-connectee-comment-choisir
REDACTION :

Féru des nouvelles technologies, tout en possédant une fibre "RetroGeek" je suis spécialiste depuis plus de 10 ans dans le domaine de la sureté électronique, autodidacte et perfectionniste avec moi-même, mon métier, au contact des hommes & des machines est la source de mes inspirations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas visible à la publication. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Nom *

Email *

Site internet

Commentaires récents

  • Bonjour, Merci pour votre article, il m’a amené à me procurer une powermaster 30-G2. J’ai cependant un detecteur de choc qui génère un defaut « masquage » sur la centrale. Savez-vous comment y remédier ?

    by Haberer Gilles Test : Alarme Visonic Powermaster 30 G2 certifiée NF&A2P type 2 Alarme sans fil radio Tyco

  • Bonjour Quentin, Merci pour les compliments. C'est un chouette métier ou très sincèrement, la polyvalence est la clé et surtout la passion. Ça évolue très vite et ce, surtout depuis une dizaine d'année, en tout cas bon courage pour la suite ! Axel

    by Axel Dossier : Comment choisir une alarme sans fil ? Comprendre en détail les systèmes d'alarme