|  | 

Test

Test : EZVIZ C3A, une caméra HD 1080p sans fil, digne descendante du vaisseau mère Hikvision

Test & avis sur la caméra Wi-Fi EZVIZ C3A| Une caméra connectée Full HD 1080p 100% sans fil

Le marché des caméras grand public est tenu par quelques géants du secteur du numérique tels : Nest, Arlo ou encore Amazon Ring pour ne citer qu’eux, suivi par des acteurs moins connus, parfois distribués à grands coups de marques blanches sur la toile. La qualité en pâti, la sécurité encore plus, résultante d’une course effrénée au meilleur rapport prix/prix/prix fonctionnalités… Autant dire, après ces fêtes de Noël, combien de maillons faibles de la chaîne de sécurité d’un réseau domestique ont trouvés leur place aux pieds du sapin ? Beaucoup ! Malgré tout, le créneau des caméras grand public et plus précisément, le marché de la « Smart Home » (qui enfin a éclos !) suscite un engouement certain dont nous partageons le sentiment avec enthousiasme. Il existe d’excellents produits qui d’ailleurs, on su se bonifier avec le temps au point de devenir de véritables alliés dans la protection domestique. Ce créneau porté par c’est super étendards de l’innovation, s’appuie sur des produits bénéficiant d’une enveloppe Software particulièrement aboutie au détriment, d’une qualité matérielle pas toujours des plus soignée. Une réalité que la vidéosurveillance qualifiée de « professionnelle » ne côtoie pas toujours, s’appuyant plutôt sur des produits robustes et performants avec a contrario, une partie software tout juste acceptable pour ne pas dire bâclée. Soulignons toutefois que depuis quelques (petites) années, les géants issus de Hangzhou (Dahua & Hikvision) ont redoublés d’efforts pour renverser cette image en proposant des applications/fonctionnalités agréables et intuitives, associées à une sécurité optimisée. Ezviz ne déroge pas à cette règle grâce à son héritage issu du colossal vaisseau mère Hikvision fondée en 2001, que l’on ne présente plus. Un héritage lui valant de nombreux superlatifs et qui pourront faire pencher la balance lors de la phase décisionnelle d’achat. Toutefois, malgré différents gènes issus du numéro 1 mondial de la vidéosurveillance, la caméra Wi-Fi Ezviz C3A n’est pas exempt de tout reproches et pèche par diverses lacunes qui ne seront pas rédhibitoires, mais dommageables face à une concurrence ayant au fil du temps, placer la barre haute. Très haute même… Revue sur la caméra 100 % sans fil Ezviz C3A du fabricant Hikvision, connue également sous la marque Safire… Une caméra dans l’ensemble plutôt performante, avec une possibilité de stockage sur MicroSD jusqu’à 128 GB permettant de s’affranchir des services Cloud.

Test & avis de l’EZVIZ C3A : Présentation de cette caméra HD 1080p sans fil, digne descendante du vaisseau mère Hikvision

Bien construite, la caméra Wi-Fi Ezviz C3A s’appuie sur des lignes simples et épurées avec un code design minimaliste à la manière de ses rivales (Arlo Pro 2, EufyCam 2C et Reolink Argus 2). Des attraits cosmétiques lui valant quelques superlatifs élogieux. Reconnaissons-le, l’Ezviz C3A est un très joli produit qui pourra être déployé en intérieur en toute discrétion et même dans les environnements extérieurs plus hostiles (ou chiens et chats se côtoient) grâce à son indice de protection IP 65 et ses bonnes capacités de détection. Concernant l’étanchéité, celle-ci est assurée par deux joints toriques situés entre les deux coques de la caméra, associée à une protection individuelle du connecteur Micro USB qu’il faudra veiller à maintenir fermé pour garantir l’étanchéité. La façade noire en plastique ABS du plus bel effet (se rayant facilement !), intègre les LEDS d’informations et de l’éclairage infrarouge (très performant jusqu’à 6 mètres), le capteur vidéo, le détecteur infrarouge de marque Excelitas Technologies, le haut-parleur associé à son micro qui soulignons-le, remporte tous les suffrages avec une qualité de communication bidirectionnelle très agréable mais tributaire de la qualité du réseau…

Malgré la miniaturisation du haut-parleur et de son micro omnidirectionnelle, les fonctionnalités audio de l’Ezviz C3A restent puissantes, sans distorsions et permettent à la demande, de pouvoir effectuer une conversation de manière claire et distincte entre deux personnes. A ce jeu, la Arlo 2 Pro se montre moins performante. La VOD pour Video On Demand se montre instantanée, avec une possibilité d’activation ou non du microphone. Lors d’une vidéo à la demande, la prise d’instantané stockable sur smartphone, permet de réagir immédiatement. S’appuyant sur la connectivité « Wi-Fi 4 » (ex 802.11b/g/n) fonctionnant uniquement en 2,4 GHz (module intégré AW-NB197SM de marque AzureWave), il faudra avant l’enregistrement du périphérique, penser à activer cette fréquence sur son routeur domestique. Les fonctionnalités intégrées de « Dual-band simultanée » sur les routeurs de dernières génération simplifient les choses et permettent de choisir entre les deux bandes, 5 et 2,4 GHz.

Le choix de ne pas faire usage de la fréquence 5 GHz possédant des débits supérieurs au sein de l’écosystème Ezviz s’explique dans le fait que cette dernière s’appuie sur des ondes courtes dites « décimétriques » possédant une portée moindre en comparaison aux ondes 2,4 GHz plus adaptées à franchir des obstacles sur de plus longues distances… Au dos de l’Ezviz C3A, nous retrouvons un connecteur USB de type B qui permet la recharge de la batterie grâce au chargeur 1,5 A fournie ou d’assurer le raccordement du panneau solaire en option. Une batterie Lithium-ion 5500 mAh qui possède une capacité deux fois supérieur à une Arlo 2 Pro se contentant d’un « simple » 2440 mAh (lui offrant tout de même entre 4 et 6 mois d’autonomie sur papier)… Compatible avec les assistants vocaux, Google Home, Alexa ainsi qu’avec les chaines de scénarios IFTTT, la caméra Wi-Fi Ezviz C3A assure un large panel de fonctionnalité. Pour clore, nous soulignons l’activation/désactivation d’un filtre numérique permettant l’arrêt de la détection et des enregistrements sur simple demande. Une fonctionnalité particulièrement appréciable et qui bien sûr, permet d’assurer une confidentialité à son domicile.

Test & avis de l’EZVIZ C3A : une caméra 100% sans fil apportant une jolie qualité d’image de jour comme de nuit

La caméra Wi-Fi Ezviz C3A s’appuie sur un capteur 1080p 1/4 CMOS associé à une focale en 2,2 mm offrant un visuel global à un angle de 126° contre 130° pour une Arlo Pro 2 qui joue au coude à coude… Ce capteur permet d’assurer une résolution d’image de l’ordre de 1920 x 1080 pixels, soit une définition dite « Full HD » à une cadence de 30 images par seconde. Une performance permettant d’apporter un certain niveau de détail sans toutefois égaler des caméras filaires bénéficiant de la course effrénée aux mégapixels. Il est à souligner que ses consœurs 100 % sans fil (Arlo Pro 2, ou Reolink Argus 2) se contentent de « seulement » 15 images par seconde soit la « limite » du seuil acceptable des 16 images par seconde nécessaires à l’œil humain pour obtenir un sentiment de fluidité… L’infrarouge de l’Ezviz C3A se montre quelque peu hésitant selon les conditions météorologiques et à tendance à dégainer un peu trop tôt, sans que cela soit spécialement préjudiciable à l’usage.

Offrant une portée de 7 mètres, l’illumination infrarouge permet d’apporter dans des conditions météorologiques déficientes ou dans la pénombre, une image exploitable là ou une caméra Wi-Fi Reolink Argus 2 semble quelque peu à la traine en condition nocturne… Les 3 modes de qualité d’image de l’Ezviz C3A optimisent la bande passante et de surcroît, la rapidité d’accès. Le zoom numérique (et non optique) jusqu’à x8, permet d’agrandir la photo de manière artificielle avec bien sûr, la perte de qualité qui en découle… Les classiques algorithmes de réduction du bruit « 3D DNR & WDR (Wire Dynamic Range) », participent à l’amélioration globale des images dans des environnements excessivement lumineux (projecteur ou lumière directe du soleil par exemple). Pour clore, nous soulignons et justifions l’utilisation de l’encodage vidéo s’appuyant sur un bon vieux H.264 qui permet, a contrario du H.265, de limiter les ressources nécessaires au traitement de l’image et de surcroît, permet d’optimiser l’efficience énergétique de cette caméra Wi-Fi 100 % sans fil. L’absence d’enregistrement permanent justifie d’autant plus l’usage de cet encodage… Un choix parfaitement légitime visant à optimiser la batterie de l’Ezviz C3A.

Test & avis de l’EZVIZ C3A : Autonomie de 3 à 9 mois et enregistrement des vidéos sur Carte MicroSD & Cloud

S’appuyant sur des enregistrements exclusivement basés sur de la détection de mouvement, la caméra Wi-Fi C3A du fabricant Ezviz revendique jusqu’à 9 mois d’autonomie si couplée à la station de charge WLB/W2D et 3 mois si privée de celle-ci. Des performances annoncées assez proche de la réalité à la condition sin qua non, d’un nombre raisonnable de détection journalière/notification Push. L’intérêt de la planification d’un calendrier de détection prendra ainsi tout son sens et permettra d’optimiser l’autonomie de l’Ezviz C3A qui reconnaissons le, peu vite basculer du côté obscur… Le capteur de type PIR – Passive Infrared Sensor de marque Excelitas Technologies modèle PYD 1588 est une valeur sûre dans le domaine de la détection. Celui-ci permet à défaut de ses concurrentes s’appuyant sur une détection par analyse des pixels associé à de l’IA, d’apporter une certaine fiabilité en étant capable d’effectuer avec brio la distinction d’un humain à un animal, tout en pouvant se prémunir efficacement aux éléments perturbateurs tels des insectes, un changement de luminosité ou, une météo capricieuse… Pour autant attention, celui-ci n’est en rien infaillible !

Un capteur s’appuyant sur une sensibilité réglable de 1 à 100, mais qui malheureusement, s’affranchit de toute notion de sélectivité au niveau des zones de détection. Un choix technologique du fabricant qui finalement peut se montrer extrêmement pénalisant dans certaines situations nécessitant une délimitation des zones de détection. Les séquences basées sur de la détection de mouvement peuvent être enregistrées automatiquement sur une carte MicroSD jusqu’à 128 GO ou, directement vers les services en lignes d’Ezviz baptisés « CloudPlay ». Des services Cloud s’appuyant sur les architectures Amazon Web Service permettant la délocalisation des enregistrements vidéo tout en garantissant une sécurité accrue grâce au chiffrage de bout en bout (client et serveur basé sur des clés AES-256 bits). Les différents plans proposés par Ezviz peuvent aller jusqu’à 30 jours de stockage pour un tarif annuel allant de 99,99 € à 149,99 €. L’intérêt en matière de sécurité reste louable, particulièrement en cas de vol ou de dégradation des caméras. L’essai gratuit et sans engagement de 7 jours permettra à l’utilisateur de se forger sa propre opinion. Dans les faits, les acheteurs des produits de sécurité sans fil Ezviz risquent fortement de profiter du stockage sur MicroSD restant gratuit bien qu’à ce jour, plus de 28 millions de caméras Ezviz soient déja connectées au Cloud…

Test & avis de l’EZVIZ C3A : Station WLB prenant en charge jusqu’à 6 caméras Ezviz C3A ainsi que la connectivité 4G-LTE

Capable de gérer jusqu’à 6 caméras Wi-Fi Ezviz C3A, la station de travail WLB se montre plutôt complète avec un design s’inspirant (quelque peu), du digne successeur du réacteur le plus vendu au monde, le LEAP ! Un design plutôt surprenant qui change des traditionnelles « Box » que l’on retrouve à foison dans les environnements d’objets connectés. La station WLB, hormis ses origines de turboréacteurs double flux, permet d’assurer une liaison transatlantique entre vous et les caméras et ce, même en cas de perte de courant… La prise en charge de la connectivité 4G LTE associé à une batterie interne de 2600 mAh offrant une autonomie de deux heures, permet de contrecarrer toute coupure de courant tout en permettant a contrario des Reolink ou à l’Arlo Go, un déploiement aisée dans des zones non desservi par une connexion internet.

Au dos de la station Ezviz, nous retrouvons une classique connectivité double Wan/Lan RJ45, associé à un port MicroSD permettant la prise en charge d’une carte mémoire jusqu’à 128 GO. La station Ezviz C3A tout comme son homologue W2D (ne prenant pas en charge la connectivité 4G LTE) permet de porter l’autonomie des caméras Ezviz C3A y étant raccordées jusqu’à 9 mois. Une performance rendant assez intéressant l’usage d’une station, surtout dans le cas ou plusieurs caméras Wi-Fi Ezviz C3A y serait déployées. Au chapitre des fonctionnalités que nous n’avons pas nécessairement jugées des plus utiles, nous noterons la présence d’une sirène (non modulée) d’une puissance de 100 dB qui peut être déclenchée en cas d’évènement (détection) ou encore la mise à disposition pour deux terminaux, des connexions Wi-Fi 2,4 GHz et 5 GHz.

Test & avis de l’EZVIZ C3A : Une application relativement complète disponible pour les terminaux Android et iOS

Pour les habitués des interfaces web accessibles uniquement par l’adresse IP locale des caméras, il faudra malheureusement se contenter d’une connexion 100 % Cloud n’offrant aucune possibilité de paramétrage « purement local » des caméras Ezviz C3A. Seule la station WLB bénéficie d’un accès direct à son interface. La classe ! Cette tendance au « tout Cloud » est autant présente dans les environnements anti-intrusion (on pense à l’alarme Ajax basée sur des services 100% Cloud), que dans le domaine des caméras grand public. Soyons honnêtes, malgré le fait que nous côtoyons le monde de l’industrie tout comme celui des particuliers pour nos installations, reconnaissons que nous apprécions aussi quelquefois la simplicité de programmation de certains équipements ! On pense une fois de plus fortement aux systèmes d’alarme Ajax…. Ezviz garde également un esprit proche avec une « programmation » (ce qui est un grand mot !) 100 % Cloud.

L’application Ezviz baptisée « Ezviz » est commune à toutes les caméras du fabricant. Ezviz permet d’assurer l’installation, la gestion et d’apporter les fonctionnalités de notifications Push ou encore, de lecture en temps réel (VOD) et de relecture. En liaison permanente grâce aux principes de la connexion P2P, l’application Ezviz se montre très agréable à l’usage et permet de recevoir des notifications en cas d’intrusion, de procéder à une configuration de la détection de mouvement avec une notion de calendrier et de sensibilité, d’assurer des réglages visant à améliorer l’autonomie. Pour les aficionados des larges écrans, il sera possible de consulter ses caméras Ezviz C3A depuis son PC (PC uniquement) grâce au software Ezviz Studio se montrant plutôt soigné tout en reprenant les fonctionnalités de l’application. Pour conclure, nous soulignons la qualité de l’application qui d’ailleurs, bénéficient de très bon retour sur le Google Play avec près de 40 000 évaluations apportant une moyenne de 4 étoiles et demie sur 5.

Test & avis de l’EZVIZ C3A : Conclusion, une réussite sur de nombreux aspects malgré quelques lacunes non rédhibitoires…

Aussi étonnant soit-il, Dahua n’a à ce jour pas proposer d’alternative sérieuse à la C3A Ezviz du fabricant Hikvision hormis peut être, la « Imou Cell Pro »… Bénéficiant pourtant d’une marque orientée grand public baptisée « Imou », Dahua ne semble pas aussi bien maitriser ce secteur et reste cantonné sur une distribution de produits professionnel. Nous aurions pourtant aimé pouvoir comparer deux produits issus des deux rouleaux compresseurs mondiaux de la vidéosurveillance… Hikvision quant à lui, semble suivre la tendance de la SmartHome, en proposant de nombreuses caméras destinées au grand public grâce à sa division Ezviz ou encore en surfant sur la vague des alarmes sans fil avec sa gamme AX-PRO, rivale de premier choix des célébrissimes systèmes d’alarme Ajax… L’Ezviz C3A est dans l’ensemble, un produit aboutit et performant avec quelques lacunes comme nous l’avons vu tout au long de cet article. Nous regrettons également l’absence de notification en cas de seuil critique du niveau de batterie ce qui peut se montrer très préjudiciable sur le long terme. En dernier recours, la notification en cas de déconnexion de la caméra permettra d’éviter de maintenir des équipements hors ligne. L’absence de compatibilité Onvif, d’encodage H.265 ou de possibilité de bénéficier des flux RTSP pourrait être regrettable si l’Ezviz C3A permettait un enregistrement permanent. Or celle-ci s’appuie uniquement sur des enregistrements lors de détection permettant comme ses consœur, de préserver l’autonomie. L’Ezviz C3A et sa base magnétique facilite grandement l’installation et l’orientation, mais également… les vols !

Nous regrettons aussi l’absence de géolocalisation qui nous permettrait de définir un périmètre virtuel autour de son habitation (Geofencing) dans le but d’activé/désactivé automatiquement les fonctions de détection de mouvement et d’alertes des caméras. Au chapitre des points positifs, nous avons apprécié le cryptage possible des flux vidéo tout comme la possibilité de désactivation des détections et notifications Push lorsqu’on est présent à son domicile. La stabilité de la caméra et sa grande réactivité apporte un certain confort à l’utilisateur. Quelques années auparavant, il aurait été compliqué de mettre à l’honneur une caméra Wi-Fi 100% sans fil. Les différentes déconnexions, piètres performances ou autonomies quasi ridicules rendaient leur déploiement impossible. Bien que fervent défenseur des caméras filaire, nous apprécions fortement l’évolution notables des caméras Wi-Fi et sans aucune hésitation, reconnaissons parfaitement que certains produits tels l’Ezviz C3A ou les produits Arlo sont de bons produits qui peuvent assurer de nombreuses tâches au quotidien. Toutefois, ce type de caméras ne pourront en rien se substituer d’un véritable système d’alarme ou de vidéosurveillance permanent, mais restent, des excellents compléments à la sécurité d’un domicile.

test-avis-ezviz-c3a-camera-full-hd-wifi
REDACTION :

Féru des nouvelles technologies, tout en possédant une fibre "RetroGeek" je suis spécialiste depuis plus de 10 ans dans le domaine de la sureté électronique. Autodidacte et perfectionniste avec moi-même, mon métier, au contact des hommes & des machines est la source de mes inspirations.

1 Comment

  1. Citagroupe

    Merci pour ces infos sur ce système d’alarme qui permet de détecter une intrusion et la signale par le déclenchement d’une sirène !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas visible à la publication. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Nom *

Email *

Site internet

Commentaires récents

  • Bonjour, La centrale est bien sur secteur avec une batterie de secours. Si vous couper le courant, elle continue de fonctionner ce qui nécessite de débrancher la batterie pour intervenir en toute sécurité pour votre module GSM. Cordialement

    by Axel Test : Alarme sans fil Paradox Magellan MG6250 certifiée <br> « EN 50131 »

  • Bonjour, Je viens d’acheter une maison équipée de l’alarme Magellan MG6250. Je souhaite y ajouter le module GSM. La mini notice recommande de mettre la centrale hors tension. Je pensais qu’elle fonctionnait sur piles… Est elle raccordée au secteur ? Comment se fait la mise hors tension ? Merci pour vos retours, j’ai vraiment besoin d’aide. Cordialement. Franck

    by Tabard F Test : Alarme sans fil Paradox Magellan MG6250 certifiée <br> « EN 50131 »