|  | 

Test

Test : EZVIZ C3X, une caméra HD 1080p filaire à double objectif, abreuvée à l’intelligence artificielle

Test & avis sur la caméra Wi-Fi Ezviz C3X | Une caméra Full HD dopée à l’intelligence artificielle

Avec sa bouille atypique reconnaissable parmi tant d’autres, l’Ezviz C3X semble avoir puisée ses inspirations dans un film d’animation tout droit sorti des griffes de Pixar. Pourtant en y regardant de plus près, impossible de s’y méprendre en pensant que cette C3X serait cantonnée à un rôle de jouet… Issue tout droit du vaisseau mère Hikvision, la C3X malgré une taille soutenue (72 x 72 x 150 mm) n’est ni trop petite, ni trop grosse et possède presque tout d’une grande ! L’aspect général respire la confiance (aluminium pour la structure et les articulations) le tout, revêtu d’une peinture affichant un bel effet satiné malgré une certaine finesse (attention aux chocs !). La rotule centrale permet un réglage précis et sans outils de la caméra en apportant, une rotation possible sur tous les axes. La fixation se fera sur 3 points à l’aide des vis fournies. Certains préfèreront une base magnétique à la manière d’une Arlo, d’autres s’appuieront sur cette fixation plus pérenne contre le vol/sabotage. Certifiée étanche IP 67, la C3X pourra être déployée en extérieur sans aucune en toute quiétude. La caméra C3X embarque la panoplie Hikvision en matière de technologie soit, l’encodage H.265 que nous avions détaillé lors d’un article de blog dédié au choix d’une caméra réseau en H.264/H.265. Une technologie permettant de participer drastiquement à la réduction de la bande passante et de surcroît, d’optimiser le stockage en ligne/local des flux vidéo (véritable denrée, surtout sur le marché du Cloud !).

Des flux vidéo qui de nos jours, sont parfaitement optimisée rendant quasi-obsolète, le vieillissant encodage H.264 initié au début des années 2000. Cette C3X possède une certaine appétence pour les nouvelles technologies, en se nourrissant d’algorithmes de « Deep Learning » apportant une détection d’humain/voiture très performante de jour comme de nuit. La sirène intégrée permet à la demande ou, de manière automatique d’apporter un rôle dissuasif du moins dans la théorie… Avec 84 décibels mesuré par nos soins, nul doute que cette sirène pourra avertir un intrus potentiel d’une détection mais en rien, jouer un rôle purement dissuasif tel le ferait un véritable système d’alarme dont les puissances oscillent entre 100 et 120 décibels pour les meilleures élèves. Plus utiles, les fonctionnalités audio bidirectionnelles activables ou désactivables à souhait, permettent une communication dans les deux sens avec un niveau sonore réglable depuis l’application. Le rendu se montre très bon avec une retranscription détaillé, tout comme sa petite sœur l’Ezviz C3A que nous avions testé en détail en janvier 2021. Attention toutefois aux bruits environnants, au vent ou à la circulation proche, qui selon l’emplacement de cette caméra de vidéoprotection, pourraient être audibles très fortement et gêner la retranscription audio. Pour des applications spécifiques, il sera possible de jouer un message préenregistré personnalisable en cas de détection… Pour clore cette présentation succincte, nous soulignerons le manuel utilisateur traduit en 14 langues dont le français, permettant de se documenter de manière généraliste sur la C3X. Un plus non négligeable évitant les recherches fastidieuse.

Test : Caméra EZVIZ C3X 1080p | D’excellentes performances de jour, mais surtout de nuit épaulée par Darkfighter !

L’Ezviz C3X s’appuie sur une configuration simple, mais maitrisée. Les deux capteurs vidéo de type CMOS apporte un champ de vision à 106° en diagonale et permettent la restitution d’une image en haute définition 1080p soit, 2 millions de pixels à une cadence de 25 images par secondes. Point de course effrénée aux mégapixels pour cette C3X… Cela pourra être décevant pour certains, dont le « standard » des 4 millions de pixels très en vogue, pourrait faire pencher la balance en la défaveur de notre Ezviz (Voir Ezviz C3W Pro en 4 MP). Pourtant, malgré cette banalisation de la haute et très haute résolution même en entrée de gamme, force est de constater que l’Ezviz C3X s’en sort bien, dirais-je même très bien pour « seulement » 2 millions de pixels. De jour, la qualité d’image perçue se montre absolument satisfaisante avec une colorimétrie fidèle et des contrastes saisissants qui, en comparaison à une Nest Cam Outdoor, apportent une qualité d’image bien meilleure… La patte Hikvision a une fois de plus frappé. De nuit, tout l’intérêt de l’Ezviz C3X se dévoile avec l’usage d’un programme baptisé Darkfighter capable d’optimiser pleinement la vision nocturne de cette caméra en gardant même en cas de luminosité très faible, une image de couleur exploitable.

Darkfighter de son doux nom, aurait pu être un rival idéal à Ryu dans la série emblématique StreetFighter… Vocation perdue pour la C3X qui se contentera d’assurer la sécurité des lieux ! Initié en 2017, Darkfighter s’apparente bien plus à une technologie avant-gardiste nourrie à l’intelligence artificielle, qu’à une série de combos visant le Highscore. Darkfighter est utilisé sur une large partie de la gamme de produits Hikvision (Darkfighter-X à ce jour) et s’appuie sur des similitudes avec l’œil humain pour la retranscription des images. Utilisant le premier objectif pour la capture des couleurs et le second, pour saisir les détails de la lumière. Ensuite s’en suivra une certaine alchimie entre ces deux acolytes permettant la restitution d’une seule et unique image exploitable de nuit, à des valeurs ne dépassant pas 0,0005 lux. Au-delà, l’éclairage infrarouge prendra le relais de manière classique, afin de maintenir une vision nocturne exploitable. La vidéosurveillance a évoluer c’est un fait et à entamer une révolution supplémentaire grâce au Deep-learning et autre apprentissage profond pour ne pas dire IA… Pour en revenir à notre caméra de surveillance Ezviz C3X, nous soulignerons que déployée en Wifi, la C3X comme de nombreuses caméras Wifi peux subir un affaiblissement des ondes pouvant générer des pertes de connexion, ou latences prononcées la limitant à un usage assez proche de votre point d’accès sans fil pour une bonne réception. Toutefois, les deux antennes plutôt volumineuses permettent d’optimiser l’Ezviz C3X se montrant plutôt stable et performante, en comparaison à certaines de ses concurrentes.

Test : Caméra EZVIZ C3X 1080p | Une connectivité complète, une partie « Hardware » particulièrement soignée…

Ezviz maitrise parfaitement la qualité matérielle de ses produits. Les gènes (impossible à renier) du géant Hikvision permettent d’apporter ce niveau de qualité qui fait la différence face à la concurrence… Dans le cas de la C3X, il est laissé au choix pour l’utilisateur une connexion traditionnelle Wifi ou, directement en Ethernet. Ce choix évite de conditionner la C3X à des applications limitées en lui assurant un déploiement moins restrictif, exactement comme le ferait une caméra de type professionnelle. La frontière entre professionnelle, semi-professionnelle et grand public devient de plus en plus mince… La liaison Ethernet s’appuie sur un connecteur étanche de type femelle, issu des lignes de production Hikvision. Toutefois, à la différence de la gamme professionnelle, point de POE pour cette Ezviz C3X qui se contentera de diffuser exclusivement des datas en 10/100 Mbit/s à travers la liaison Ethernet et non, de véhiculer alimentation et données, sur un seul et unique câble. Dommage ! Il faudra donc alimenter cette caméra par le chargeur à broche droite de type 230V, 12V/1A fourni. Attention à la longueur du câble qui avec ses 1,5 mètres, nécessitera une prise secteur proche de cette caméra pour l’alimentation de cette dernière.

La gestion du Wifi exclusivement en 2,4 GHz se fait à l’aide d’une puce embarquée Mediatek MT7603U répondant aux normes IEEE 802.11n et IEEE 802,11 b/g. Un classique dans le domaine de l’IoT, apportant une fiabilité des liaisons à 300 Mbit/s maximum tout en bénéficiant d’accélérateurs de traitement des données permettant le soulagement du processeur principal. La mémoire vive quant à elle, s’appuie sur de deux barrettes SDRAM issue du géant Taiwanais Nanya Technology offrant une capacité totale de 2 Gb à une vitesse 1600 Mb/s, valeur typique du format DDR3. L’électronique embarquée mérite les mêmes éloges avec un soin tout particulier porté sur la dissipation de la chaleur, dont les échanges sont parfaitement optimisés par l’utilisation de joints thermique de qualité associé à un dissipateur en aluminium de grande taille. Soulignons que de nos jours, les caméras de surveillance bénéficient d’un certain niveau de performance mettant à rude épreuve l’électronique embarquée ce qui nécessite une dissipation thermique calibrée en conséquence. Un niveau de performance qui tout comme le marché de l’informatique ou des Smartphones, semble suivre la merveilleuse Loi empirique de Moore initié en 1965. Une loi fondée par Gordon Moore, cofondateur de la société Intel qui indiquait à l’époque, une croissance de la puissance matérielle par 2 tous les deux ans. Une époque quasi-révolue en raison d’un point de stagnation qui semble presque avoir été atteint. Pour la petite histoire, Gordon Moore avait déclaré en 1997 que d’ici l’année 2017, cette croissance se heurterait à une limite physique empêchant cette courbe exponentielle de croître autant. Il semble que les prédictions de Gordon Earle Moore étaient parfaitement véridique…!

Test : Caméra EZVIZ C3X 1080p | Utilisation de l’IA pour la détection associée à une excellente application utilisateur

A gauche, le flux de jour [Heure 17:25] A droite, le flux de nuit épaulé par l’éclairage à LED [Heure 22:16] (Vue très rapprochée)

D’entrée de jeu, force est de constater que la partie application se montre particulièrement bien faite. Nous avons suivi les produits Ezviz depuis leurs débuts et il est indéniable qu’un suivi de taille a été fait, corrigeant peu à peu de nombreux bugs. Point d’interface web pour l’administration de la C3X, où tout se passe depuis l’application après bien sûr, les formalités habituelles de création de compte utilisateur et appairage du produit. Une méthodologie simplissime et immédiate, le plus difficile restera de taper sa clé Wifi sans se tromper pour ceux exagérant quelque peu sur la sécurité… ! Pour les aficionados de l’entière maitrise de la configuration de leur produit, il sera possible d’administrer pleinement la C3X en accédant à de nombreuses options via un « Cheat Option » …! La marche à suivre pour débloquer les fonctionnalités réside tout simplement, dans l’édition du fichier AppConfig.ini situé dans le répertoire /config (Program Files/Program Files (x86)\Ezviz Studio\config) du logiciel « Ezviz Studio », préalablement installé sur PC. Une fois ce fichier de configuration ouvert, il suffit d’ajouter la ligne : [LocalOperation] Show=1 ce qui a pour effet d’apporter immédiatement une pléthore de réglages disponibles depuis Ezviz studio.

« Edition du fichier : Program Files/Program Files (x86)\Ezviz Studio\config\AppConfig.ini »
[LocalOperation]
Show=1
[UserData]
Company=France

Pour revenir à une configuration par défaut, la valeur Show du fichier AppConfig.ini sera repassée à 0 (Show=0). Cette multitude de réglages vont nous permettre d’agir sur les paramètres intimement liés à la caméra tels, les paramètres réseaux, paramètres systèmes, paramètres de détection et autres variables liés intrinsèquement à la caméra (nombre de FPS, serveur de temps personnalisable, choix de l’encodage et bien plus encore…). Cette fois-ci, il devient vraiment très difficile de nier les origines professionnelles de la marque qui semblait juste avoir été camouflée dans une application « User Friendly »… ! Ces paramètres plus poussés vont ainsi nous permettre d’accéder au flux RTSP de la C3X pour des usages tiers. Cette adresse se présente ainsi : rtsp://admin:MTRXGJ@192.168.1.137:554/H.265 dont l’adresse du flux se décompose ainsi : rtsp://admin:CODE_DE_SECURITE@IP_LOCALE:554/TYPE_ENCODAGE264-OU-265. La détection d’individus ou d’objets se montre simple à paramétrer et plutôt performante. Basée sur l’intelligence artificielle là où une C3A embarquait un détecteur de mouvement, les faux positifs sont peu fréquent sous réserve d’un emplacement de montage et d’un cadre de détection sain. Il faudra tout de même passer du temps pour trouver un réglage adapté à la configuration des lieux. Les 6 niveaux de sensibilité permettront d’affiner afin de trouver un niveau acceptable. Pour notre part, nous sommes restés sur un palier intermédiaire associé à une détection de franchissement par lignes et non par zones, ce qui limite d’autant plus les déclenchements inutiles.

Les sens de franchissement réglables permettent dans le cas d’une entrée, d’affiner encore plus la détection qui peut arriver à un niveau de précision véritablement intéressant. Le mode de détection « changements d’images » apporte comme son nom l’indique, une détection au moindre changement d’image… Un mode de détection peu utile et générant une pléthore d’intempestifs difficilement maitrisables. Les différents modes de détection permettent une alerte vers l’utilisateur de manière silencieuse ou conjointement utilisée avec la sirène embarquée. Il est possible également en cas d’intrusion, de jouer un message personnalisable avec au choix, un flash via la diode électroluminescente blanche située en façade de la C3X. Des personnalisations qui se font aisément depuis l’application. La programmation de la détection quant à elle, pourra se faire de manière classique sur calendrier horaire ou par « Armement/désarmement » de votre caméra à la manière d’un système d’alarme. En cas de détection, la relecture des évènements passés se fera dans dans la partie « Cloud Play », ou les différentes séquences vidéo sont consultables sur un laps de temps de 24h (Cloud gratuit) ou, sur une période bien plus longue avec une carte MicroSD préalablement installée d’une capacité maximum de 256 GB. Ezviz ne force pas la main sur ses offres Cloud bien que pourtant existante et rentable pour chaque fabricant. Les différents plans proposés par le fabricant permettent une consultation allant de 7 à 30 jours avec des prix mensuels s’échelonnant de 4.99 € à 9.99 € pour une seule caméra (Tarif Août 2021).

Test : Caméra EZVIZ C3X 1080p | Conclusion, la C3X un produit abordable permettant l’accès à différentes technologies…

À ce jour, l’application Ezviz a séduit plusieurs millions d’utilisateurs dans le monde et continue son ascension avec des nouveautés fréquentes. En France, il semblerait que Ezviz reste quasi-méconnu du grand public face à des produits tels Nest, Ring, Netatmo, Somfy ou Arlo… À la manière de Dahua et sa gamme « Imou » (Voir test de la caméra Imou Smart Bullet 2E), Ezviz fait partie de la maison mère Hikvision… Un véritable empire hissant Hikvision au panthéon des systèmes de vidéosurveillance mondiaux. Dans le classement mondial des 25 plus grandes entreprises de sécurité au monde, Hikvision arrive tout simplement en première place s’en suit son rival de longue date… Dahua ! De bonne guerre, ces deux géants ont véritablement bouleversé la vidéosurveillance mondiale en la rendant performante, fiable et accessible… La C3X en est le parfait exemple en proposant pour un tarif abordable, l’accès à des technologies jusqu’à là réserver à des gammes bien supérieures. Quelques années en arrière, nous nous refusions de tester des produits de sécurité trop orientés grand public. Des raisons motivées par le trop grand écart qui différenciaient les gammes professionnelles et grand public avec bien souvent une qualité hasardeuse… Cette période est aujourd’hui (en partie) révolue, la frontière étant devenue de plus en plus mince (pour certains produits), fait que nous prenons plaisir à découvrir ou redécouvrir c’est différents produits issus des géants mondiaux de la sécurité électronique.

La C3X est finalement un peu aux antipodes de la concurrence existante. Les fonctionnalités offertes sans la nécessité de souscrire aux abonnements parfois coûteux permettant de profiter pleinement des fonctionnalités à la manière d’une Arlo, Nest ou Ring, permettent à l’utilisateur final de se détacher de cette dépendance. La C3X est compatible avec l’Amazon Echo Show, Alexa ou le Nest Hub et pourra ainsi être pilotée depuis la voix pour l’activation de la détection de mouvement par exemple. La C3X pourra également être pleinement intégrée au sein du système d’alarme sans fil Ajax que nous avions testé en détail. Au chapitre des regrets, une compatibilité Onvif aurait été un véritable plus pour des applications tierces ou encore, la possibilité de générer des masques privatifs afin de déployer une caméra devant son domicile sans empiéter sur la voie publique/voisinage. Également, soulignons la température du corps de la caméra assez élevée en raison d’une excellente dissipation de la chaleur vers l’extérieur, attirant toutes sortes d’insectes, toiles d’araignées et autres joyeusetés ! Une température que nous avons précisément mesurée à l’aide d’un Thermomètre FLUKE 62 MAX après une période de mise en service de 60 minutes à une température ambiante de 18,5 degrés. Nous avons ainsi relevé sur le corps de la caméra (recto/verso), 33°C non fluctuant… Pour clore, nous soulignons qu’Ezviz et sa C3X nous apporte une caméra de qualité, bénéficiant d’une excellente stabilité, avec une partie software soignée et suivie. Dans le domaine du grand public, les caméras manquent parfois cruellement de rigueur comme nous le constatons depuis déjà 2013 à travers nos nombreux billets de blog ! Cette C3X nous aura bien séduits, nous attendons impatiemment la relève !

test-avis-ezviz-c3x-camera-full-hd-wifi
REDACTION :

Féru des nouvelles technologies, tout en possédant une fibre "RetroGeek" je suis spécialiste depuis plus de 10 ans dans le domaine de la sureté électronique. Autodidacte et perfectionniste avec moi-même, mon métier, au contact des hommes & des machines est la source de mes inspirations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas visible à la publication. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Nom *

Email *

Site internet

Commentaires récents

  • Bonjour, Merci pour votre retour toujours pratique ! Les corrections sont faites ;) Bonne journée

    by Axel News : « Ajax Special Event 2021 » : Découverte & Test des nouveaux produits de sécurité Ajax

  • bonsoir merci pour ces article interessant: je vous informe de la faute d'orthogrape suivante: que nous avions étudier en détail autre faute: nous avons véritablement observer l’ascension

    by patrickb News : « Ajax Special Event 2021 » : Découverte & Test des nouveaux produits de sécurité Ajax