|  | 

Test

Test : Netgear Arlo,une caméra de surveillance particulièrement raffinée idéale à son domicile

Test : Netgear Arlo, une caméra de vidéosurveillance raffinée et particulièrement attachante

Dans le segment des petites caméras permettant d’assurer idéalement la surveillance du domicile, de nombreux produits existent. De l’entrée de gamme aux notices péniblement traduites, en passant par les systèmes « semi-professionnels » nécessitants, une configuration plus poussée, autant dire il y’en a pour tous les goûts ! Présentant un design aguicheur, associée à des performances s’avérant plus qu’honorable, la caméra de surveillance Netgear Arlo semble sortir du lot. Nous faisant presque rêver, du moins sur papier… C’est donc avec grand plaisir que nous vous présentons le bébé de Netgear, susnommée « Arlo » un produit qui mettra d’accord Madame & Monsieur, un produit qui se laissera admirer sous toutes ses formes grâce à son design particulièrement élaboré. 100 % autonome grâce à son alimentation sur pile, dotée d’une grande simplicité à l’installation, la Arlo est un produit conçu pour répondre à la demande toujours croissante en matière de protection en toute simplicité.

Netgear Arlo : une simplicité hors pair, est-ce vraiment Netgear qui l’a conçue ?

On connaissait Netgear depuis le milieu des années 90 pour ses accessoires typés « informatique pure » à base de cartes réseaux, kit CPL, Switchs réseau ou encore routeurs… À vrai dire, loin des produits de sécurité et encore plus éloignés, des solutions grand public de vidéosurveillance. En découvrant la caméra de surveillance « Arlo », on aurait plus s’attendre à découvrir un produit typé professionnel et peu exaltant. Grande surprise, la caméra Arlo se montre particulièrement charmante, dispose d’excellentes performances tout en offrant une grande aisance lors de la phase d’installation, à des années-lumière des redirections de port fastidieuses & de Dyndns… Ainsi, notre chère Arlo est parfaitement adaptée à un usage domestique, et possède l’avantage indéniable d’être un objet « tendance ». La qualité des plastiques au toucher plus qu’agréable, les lignes arrondies presque sensuelles (!) et son gabarit aux dimensions soutenues, en font un objet qui n’aura aucun mal à s’intégrer dans un petit intérieur cosy. Autant dire, la Netgear Arlo, est indéniablement une caméra qui se sentira très mal à l’aise en milieu professionnel et prendra tout son intérêt pour la surveillance de votre salon, se mariant allègrement à une œuvre de Vassily Kandinsky… Les aficionados de l’art abstrait crieront sans doute au blasphème d’une telle comparaison, nous les comprenons, mais… Les produits de sécurité offrant tellement souvent des designs vintage, que l’on excusera l’auteur, qui ayant baigné dans les produits à la rigueur militaires semble pour la première fois, sortir la tête de l’eau en découvrant la Arlo…

Caméra de vidéosurveillance Netgear Arlo : les joies du Plug And Play…

Certains de nos confrères traitant l’actualité des alarmes regretteront l’absence de sortie relais, la non-présence d’un système de levée de doute audio et pesteront d’autant plus, pour le port POE aux abonnés absents… La caméra Arlo n’est pas concurrent direct à ce type produit et se justifie d’apporter en toute simplicité, sécurité à son domicile. L’angle de vision de 110° associés à son capteur d’une résolution de 1,3 million de pixels (720 p), le tout, à 25 IPS, offre une qualité d’image particulièrement satisfaisante. Le format vidéo utilise un standard actuel, le H.264. L’éclairage infrarouge à LED apporte une portée allant jusqu’à 7,5 mètres. Enfin, la balance des blancs automatique s’avère convaincante… De conception robuste au petit choc du quotidien et surtout, étanche IP 65, la Arlo peut être déployée à l’abri des intempéries, en extérieur grâce à sa portée de 90 mètres. Dans ce type de configuration, d’autres caméras assureront avec plus de sérénité cette tâche. La Arlo fonctionne sur un protocole Wi-Fi propriétaire de Netgear et reste également dépendante du Cloud dédié, qui offre une capacité de 1 GO soit, environ une semaine de stockage. L’application se montre particulièrement intuitive et réactive, permettant en toute simplicité de consulter sa caméra à distance. L’installation se fera de manière très aisée, en connectant en Ethernet, la station Arlo à une box internet, puis en synchronisant la caméra à la station. En quelques minutes, le système devient 100 % fonctionnel. La technologie utilisée est le P2P pour Peer To Peer utilisant les connexions sortantes de votre routeur vers un espace Cloud distant (serveur).

Conclusion : la caméra de vidéosurveillance Netgear Arlo est un produit de sécurité particulièrement réussi.

Son capteur de 1,3 mégapixel offrant une résolution de 1280 x 720 pixels, couplés à son éclairage infrarouge, permet d’apporter une image exploitable de jour comme de nuit. Très simple à l’installation, Le Arlo avouera ses limites déployées dans de grands espaces malgré sa portée théorique de 90 mètres. L’autonomie quant à elle, est d’environ 6 mois grâce aux batteries lithium-ion de type « CR123 ». Parfait pour la surveillance des petits espaces, il est possible de connecter jusqu’à quatre caméras sur la base prévue à cet effet. Le lancement de la Arlo était particulièrement attendu et s’avère avoir été plébiscité de tous. Disposant d’un riche catalogue d’accessoires, il faudra débourser 269,99€ pour le pack entré de gamme comprenant une caméra et sa station d’accueil.

test-netgear-arlo-camera-videosurveillance-netgear
REDACTION :

Féru des nouvelles technologies, tout en possédant une fibre "RetroGeek" je suis spécialiste depuis plus de 10 ans dans le domaine de la sureté électronique, autodidacte et perfectionniste avec moi-même, mon métier, au contact des hommes & des machines est la source de mes inspirations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas visible à la publication. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Nom *

Email *

Site internet

Commentaires récents

  • Bonjour Marc, Merci pour votre retour, c’est gentil et toujours appréciable ! Pour répondre à vos questions concernant le brouillage, je vous invite à faire un petit tour sur cet article : <a href="https://www.ass-security.fr/blog/etude-des-alarmes-sans-fil-brouillage-vulnerabilite-perturbation-433-ou-868-mhz/">Brouillage & Vulnérabilité des systèmes d’alarme</a> En cas de coupure courant, les systèmes d’alarme dignes de ce nom tiennent environ 24-48heures sur leurs propres batteries. Concernant le brouillage, n’hésitez pas à lire l’article, justement j’en parle. Il est possible toutefois de passer par des réseaux hors GSM de type LoRa ou Sigfox ce qui fera l’objet prochain d’un dossier consacré à ce type de technologie (les réseaux de transmission LPWAN). Encore merci pour votre commentaire ! Axel

    by Axel Dossier : Comparatif des alarmes maison sans fil certifiées - Quelle alarme sans fil choisir ?

  • Bonjour, Votre article est long et détaillé et pour ce travail de vulgarisation un grand merci :-) Pour moi néanmoins ce la soulève beaucoup d'autres question. Vous semblez favorisez la gamme powermaster de visonic qui présente apparemment d'excellentes caractéristiques. Pour tant celle-ci reste monofréquence et donc facilement brouillable,en quoi cette centrale semble plus sécurisée qu'une autre ? En effet j'imagine qu'une coupure de courant doublée d'un brouillage adéquat va rendre la centrale complètement inopérante. En fait à ce stade je m'étonne du peu d'inventivité des fabriquant d'alarme ...et notamment des centrales à changer de fréquence et/ou a prévoir de base un répéteur GSM éloigné de l'habitation. Un autre point elle ne possède pas de clavier déporté ce qui rends la centrale facilement identifiable et donc neutralisable rapidement. Merci d'avance pour vos précisions.

    by Marcvivi Dossier : Comparatif des alarmes maison sans fil certifiées - Quelle alarme sans fil choisir ?